3D Printshow : l'impression alimentaire mise en avant

Le par  |  3 commentaire(s)
Choc edge imprimante 3D chocolat

L'impression 3D faisait son show au Carrousel du Louvre les 17 et 18 octobres derniers, l'occasion pour les professionnels et le grand public de découvrir cette technologie dont on attend toujours une démocratisation plus large.

Le 3D Printshow 2014 aura ainsi fait le plein pendant les deux jours de salon, avec une tendance qui s'est particulièrement dégagée cette année : l'impression 3D s'invite de plus en plus dans le domaine de l'alimentation.

imprimante 3D pensée Sur 7000 m², ce sont une cinquantaine d'exposants qui se sont rassemblés, avec plusieurs thèmes abordés : de la fabrication de pièces sur mesure, médecine, architecture et même dans l'alimentaire.

Elle était déjà présentée comme un vecteur de la technologie auprès du grand public il y a quelques années, l'imprimante 3D au chocolat aura encore séduit les visiteurs cette année, avec des réalisations toujours plus fines et complexes.

Malgré un marché français relativement difficile à séduire sur le secteur de l'alimentaire, les imprimantes dédiées à la restauration semblent promises à un bel avenir. Malgré tout, avec des prix de vente encore élevés, elles s'adresseront principalement aux artisans ou restaurateurs souhaitant mettre en avant des créations visuellement impressionnantes. Des bonbons sur mesure aux pièces en chocolat d'une complexité et d'une précision étonnantes, peu de particuliers seront pour l'instant concernés par ces produits, du moins pas de façon directe.

Car l'impression 3D, c'est avant tout la possibilité de personnaliser des créations... Il devient alors possible, y compris pour les structures les plus modestes, de proposer des créations sur mesure à leurs clients, avec des couts réduits et un gain de temps conséquent sur les méthodes de réalisation professionnelles. Grâce aux imprimantes 3D au chocolat, de simples apprentis sont capables de proposer des créations dignes de maitres chocolatiers, du moins en aspect, comme l'indique Choc Edge, société spécialisée dans l'impression 3D au chocolat.

Autre aspect de ces machines : se présenter comme une solution simple permettant une production à la chaine. Ces imprimantes sont ainsi capables de remplacer certains ouvriers concernant la réalisation de tâches répétitives, tout en se voulant suffisamment adaptables et précises pour conserver l'originalité des productions artisanales. C'est pourquoi les constructeurs misent avant tout sur cette étiquette de produit permettant d'assister les professionnels, un nouvel outil ouvrant de nouvelles façons d'envisager les créations, sans souhaiter remplacer le savoir-faire traditionnel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1813662
Ce sera beau mais la maitrise de l’artisan chocolatier sera oublié.
Le #1813734
Je voulais y aller mais de mémoire, il me semble que l'entrée n'est pas donnée.

Le #1813764
Et si les nouvelles technologies servaient aussi à aider pour nourrir (encore) presque 750 millions d'humains qui ne mangent pas à leur faim dans le monde ?
Que des professionnels de l'alimentaire s'enrichissent encore plus, grâce aux imprimantes 3D, on s'en fout à la limite, mais aider son prochain qui souffre de la faim est plus judicieux !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]