Applications mobiles B2E et B2C : un marché prolifique

Le par  |  0 commentaire(s)
ipadapplislogo2

Si le marché des tablettes est d'abord passé par la case grand public, son intérêt en entreprise est bien présent et fait l'objet d'évaluation. Cela devrait conduire à une explosion de l'utilisation des applications professionnelles B2E et B2C sur smartphones et tablettes, selon ABI Research.

logo ABI ResearchSi les smartphones sont d'abord des outils partis du monde professionnel avant de se démocratiser tout en revenant dans une configuration mixte vers le secteur de l'entreprise, les tablettes tactiles ont commencé leur existance par le secteur grand public.

Cependant, et assez rapidement, les grands fabricants d'électronique ont noté l'intérêt des entreprises pour les tablettes tactiles, avec leur écran plus large et leurs commandes tactiles. Dès l'ouverture de l' App Store en 2008, on a pu voir fleurir des applications mobiles purement destinées à des usages professionnels, aussi bien sur smartphone que sur tablette à partir de 2010 avec l'arrivée de l' iPad.

D'autres, comme RIM avec sa tablette PlayBook, ciblent directement les professionnels. Toutes ces évolutions devraient conduire à une explosion des applications mobiles pour les entreprises et du nombre de leurs utilisateurs.

Le cabinet d'études ABI Research estime ainsi que le nombre d'applications smartphones ou tablettes à vocation B2E ( business to employee ) et B2C ( business to consumer ) devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 90% jusqu'en 2016, représentant 830 millions d'utilisateurs à cette date.


Un marché qui ne demande qu'à croître
Les analystes notent qu'il existe des environnements de développement permettant de créer une même application sur de nombreux types d'appareils et de plates-formes mobiles distincts, facilitant la diffusion des applications, avec des possibilités de gestion et d'intégration dans des systèmes informatiques.

D'autre part, l'exploitation des services cloud ouvre de nouveaux horizons pour des déploiements massifs peu dépendants du type de plate-forme et accessibles même pour les petites entreprises.

Les applications B2C devraient représenter la majorité de l'ensemble, sous forme d'applications bancaires, de transport aérien ou de shopping. mais il existe encore des freins ( en partie psychologiques plutôt que techniques ) à leur diffusion, empêchant les entreprises de proposer des accès B2C sur smartphones et tablettes

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]