Accord de mutualisation des réseaux : Bouygues Telecom indemnisera SFR à hauteur de 460 millions d'euros

Le par  |  4 commentaire(s) Source : BFM
mutualisation bouygues sfr

Alors que Numéricâble s'annonce pessimiste concernant l'avenir de l'opérateur SFR pour les années à venir, ne tablant pas sur un retour de croissance avant 2016, Bouygues pourrait venir alléger la chute du groupe de façon indirecte.

D'après un document interne de Numéricâble, les prévisions sont cinglantes pour SFR : le groupe n'envisage aucune croissance avant 2016 et les revenus devraient chuter un peu plus chaque année d'ici là comme nous en parlions ce matin.

Antennes-4g Néanmoins, une aide pourrait arriver indirectement et involontairement de la part de Bouygues, sous la forme d'une indemnisation liée au précédent accord de mutualisation des réseaux signés avec SFR en janvier dernier.

D'après un porte-parole de SFR, l'accord signé entre les deux opérateurs ne serait pas équitable. SFR devrait ainsi apporter 60 % des sites utilisés en commun par les deux opérateurs tout en conservant la propriété de ses antennes, alors que Bouygues a déjà revendu les pylônes de ses sites. A ce titre, Bouygues devra payer une compensation annuelle pour louer les pylônes à SFR.

SFR a déjà dressé ses comptes et indique " cet accord représente pour SFR un engagement net reçu de l'ordre de 460 millions d'euros qui porte sur l'ensemble de la durée à long terme de l'accord." Un accord prévu pour une durée de 20 ans.

L'accord signé entre les deux opérateurs n'a pas été remis en cause par le rachat de SFR par Numéricâble : " L'accord continue. Il n'y a pas de clause de sortie de l'accord en cas de changement de contrôle."

Néanmoins, la situation pourrait être différente si Bouygues venait à se voir rachetée par Free ou à céder son activité mobile à un quelconque opérateur étranger. L'accord peut ainsi se présenter comme un blocage pour une éventuelle cession des activités mobiles de Bouygues que l'opérateur pourrait chercher à annuler pour vendre plus facilement son parc d'antennes libres de tout accord de mutualisation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1724172
Hallucinant
Numéricable une société qui n'est quand même pas des plus solides, rachète SFR et annonce déjà leur doute sur l'avenir de SFR, alors pourquoi avoir racheté SFR ??

Bouygues était le meilleur postulant visiblement.

Le truc que je ne comprend pas c'est pourquoi Bouygues veut se sortir des télécoms ?
Le #1724242
C'est clair que c'est à rien y comprendre. A moins qu'il prépare déjà le terrain des licenciements ? Sinon pourquoi les vautours de la City roderai comme il le font ?
Et Bouygues dans l'histoire qui se fait rincé, c'est ballot ça
Le #1724292
Réponses
1 - Parce que numericable voit au-delà de 2016
2 - Visiblement n'est pas véritablement.
3 - Parce que l'ego surdimensionnée de Mr Bouygues confronté au cul de sac ou sa filière telecom se trouve, ça donne un gars qui veut reprendre ses billes avant de boire la tasse.
Le #1724362
4 - Pour faire baisser le cour de l'action
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]