Acer : premières pertes dans une année 2011 difficile

Le par  |  1 commentaire(s)
Acer logo pro

Le groupe Acer affiche les premières pertes trimestrielles depuis une décennie au deuxième trimestre 2011 et estime quasiment impossible de parvenir à l'équilibre sur l'ensemble de l'année, du fait de sa réorganisation en cours et des difficultés économiques à venir.

acer_logoAcer, pris dans le reflux du segment des netbooks qui lui avait permis de s'imposer comme le deuxième plus gros fabricant mondial d'ordinateurs, a publié ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2011 et affiche un chiffre d'affaires en baisse de plus de 30%, à 102 milliards de dollars taiwanais ( 2,42 milliards d'euros ), avec une grosse perte opérationnelle de 7,1 milliards de dollars taiwanais ( 170 millions d'euros ) et une perte de de 6,8 milliards de dollars taiwanais ( 160 millions d'euros ), bien plus importante que ce que prévoyaient les analystes.

C'est le quatrième trimestre consécutif de baisse des ventes pour Acer, en difficultés depuis l'hiver 2010. Avec la restructuration en cours et les difficultés économiques annoncées, JT Wang, CEO par intérim d' Acer, ne pense pas pouvoir générer des bénéfices cette année.


Gros espoirs vis à vis des ultrabooks
Acer est désormais le quatrième fabricant mondial d'ordinateurs, laissant passer devant Dell, qui a profité des ventes d'ordinateurs professionnels, et Lenovo, qui profite à fond de l'essor du marché chinois. Le deuxième trimestre devrait la pire période pour le groupe taiwanais, qui prévoit de réduire ses pertes au troisième trimestre et de renouer avec les bénéfices en fin d'année, un peu plus tard que prévu.

La société mise sur un regain d'intérêt du public pour les ordinateurs portables grâce à l'arrivée des ultrabooks, ces ordinateurs qui profiteront des nouvelles plates-formes Intel pour doper leurs performances et leur autonomie et qui seront commercialisés au second semestre.

A l'annonce des résultats, le cours de l'action Acer a perdu près de 3% à la bourse de Taipei. Outre Gianfranco Lanci, parti en mars, le responsable de la branche mobile Aymar de Lencquesaing et le responsable du marketing Gianpiera Morbello ont quitté le groupe.  Les indemnités liées à leur départ ont contribué à alourdir la perte nette de la société au deuxième trimestre, a indiqué JT Wang.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #824301
Il est assez triste de constater qu'un constructeur qui décide de faire de la qualité après une décennie de machines pour le moins bancales n'arrive plus à faire de bénéfices...
Comme quoi, faire de la merde ça rapporte plus que la qualité (sauf quand on vise le haut de gamme comme mapple)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]