Un millier de noms de domaine en .fr vont être supprimés

Le par  |  5 commentaire(s)
Logo AFNIC

Début novembre, l'Afnic va supprimer près de mille noms de domaine en .fr pour cause de typosquatting. Des noms de domaine qui seront de nouveau enregistrables.

Logo AFNICL'Association Française pour le Nommage Internet en Coopération est l'organisme chargé de la gestion des noms de domaine en .fr. Cette extension créée en 1986 compte depuis peu plus de 1,5 million de représentants et à l'instar du populaire .com n'a pas échappé au typosquatting.

En juillet 2005, l'Afnic avait pris la décision de bloquer 1 200 noms de domaine en .fr déposés par la société KLTE. De nombreuses marques avaient en effet porté plainte pour des noms de domaine manifestement très proches de leur propriété intellectuelle.

Le cybermarchand Cdiscount a par exemple été la victime de noms de domaines tels que cdicount.fr, cdiscound.fr ou encore cdsicount.fr. Une faute de frappe de l'utilisateur lors de la saisie du nom de domaine risquait donc de le conduire vers un site tout autre que celui du cybermarchand.

La décision de blocage de l'Afnic a été confirmée par le Tribunal de Grande Instance de Versailles en avril 2006. KLTE a alors procédé à quelques suppressions mais malgré cela, l'Afnic a maintenu un blocage actif sur un millier de noms de domaine.

Le 25 septembre dernier, l'Afnic indique avoir reçu une demande du bureau d'enregistrement autrichien DieWebagentur.At qui avait été utilisé par KLTE. À partir du 2 novembre 2009, l'Afnic va ainsi supprimer les noms de domaine litigieux qui deviendront à nouveau enregistrables... mais l'on sait désormais que l'Afnic veille au grain.

Parmi le millier de noms de domaine en .fr concernés, on pourra s'amuser à faire l'amalgame avec des noms connus.

Complément d'information
  • L'Afnic décroche le .fr pour cinq ans
    Pour les cinq prochaines années, le nom de domaine .fr sera à nouveau géré par l'Afnic.
  • Afnic : le .fr dynamique
    Pour l'Afnic, le .fr fait preuve de dynamisme avec un taux de croissance élevé. Un constat dressé alors que de nouveaux noms de domaine génériques vont prochainement arriver.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #529361
Petite pause au boulot, pour tomber dans la liste sur ... proutland.fr ... De la contrefacon de quoi là ? :?
Le #529371
A quand des grosses amendes pour éviter qu'ils recommençent ou que d'autres fassent la même chose ?
hadopi c'est que pour les petits...
Le #529501
"l'Afnic va ainsi supprimer les noms de domaine litigieux qui deviendront à nouveau enregistrables... "

Pour les supprimer à nouveau s'ils sont repris car litigieux ?

Je veux faire mon site dupont.fr et bien niet car trop proche d'un site existant nommé dupond.fr
Pourtant dupont c'est mon nom, je n'aurai pas le droit de l'utiliser ?
Le #529641
phebus =>si tu as une légitimité dessus, tu pourras.
A l'origine, pour déposer un .fr, il fallait un kbis pour montrer qu'on était une société qui pouvait légitimement prétendre au domaine. Ca avait au moins le mérite de bloquer les cybersquatteurs qui font du beurre sur le parking de domaines (voire pire sur des sites type phishing), même si certes les particuliers étaient de fait exclus.
Maintenant, le besoin de légitimité sur le domaine est écrit dans la charte de l'afnic...
Le #530051
Les supprimer, pour justement permettre de les réenregistrer, et ensuite les resupprimer... ca fait un max de cash, quand on sait que la création d'un ndd coute 0.20 centimes à l'AFNIC, et qu'ils vendent ca entre 3 et 20 €...
mouarf, bonne idée pour éviter la crise, on nous fait encore payer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]