Backdoors inside : des agences d'espionnage interdisent les PC Lenovo

Le par  |  5 commentaire(s)
Yang Yuanqing Lenovo

Les réseaux de services de renseignement aux USA, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle-Zélande bannissent l'utilisation d'ordinateurs Lenovo. Des tests internes auraient jadis montré la présence de vulnérabilités d'accès à distance.

D'après une information de l'Australian Financial Review, les réseaux de services de renseignement et de défense aux USA, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle-Zélande ont mis en place depuis le milieu des années 2000 une mesure de bannissement à l'encontre des ordinateurs de Lenovo.

Yang Yuanqing LenovoLe timing correspond à l'acquisition de la division informatique personnelle d'IBM par l'entreprise chinoise qui est devenue l'un des premiers fabricants d'ordinateurs au monde. À la suite de tests dits poussés et réalisés dans des laboratoires, des vulnérabilités de type backdoor auraient été découvertes dans les équipements.

Les détails des découvertes demeurent secrets et entrent dans le cadre de documents classifiés. Autant dire qu'il sera difficile de connaître un jour le fin mot de l'histoire. L'AFR fait allusion à des backdoors dans le matériel et des vulnérabilités au niveau des drivers dans des puces Lenovo. De telles vulnérabilités pourraient fournir un accès à distance.

Ces suspicions autour de l'informatique chinoise ne sont pas nouvelles. Pour Lenovo, elles sont amplifiées par le fait que l'Académie chinoise des sciences détient une partie du capital de l'entreprise.

Dans une réaction obtenue par l'AFR, Lenovo a indiqué ne pas être au courant de la mesure d'interdiction et a ajouté que ses produits ont maintes fois été reconnus comme " fiables et sûrs par ses clients professionnels et dans le secteur public ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1422442
Lenovo installe Windows.
Le #1422662
penseurodin a écrit :

Lenovo installe Windows.


...J'ai rien dit (car on n'est pas vendredi) mais j'en ai pas pensé moins
Le #1422732
"L'AFR fait allusion à des backdoors dans le matériel et des vulnérabilités au niveau des drivers dans des puces Lenovo."

C'est moi, ou ca veut rien dire ?
Le #1422892
[quote]L'AFR fait allusion à des backdoors dans le matériel et des vulnérabilités au niveau des drivers dans des puces Lenovo.[/quote]

Pour ce qui est des pilotes je suis tranquille, j'utilise Debian.
En revanche pour le matériel ça m'inquiète déjà plus !!

Quelle idée quand même de la part d'IBM d'avoir accepté de vendre la division PC au pays le plus en concurrence avec lui... C'était peut être une division pas rentable mais le coût pour les USA aujourd'hui en termes de données sensibles risque d'être très important. J'avais été très étonné de voir que le gouvernement américain n'avait pas mis son véto à l'époque.
Le #1422922
alucardx77 a écrit :

"L'AFR fait allusion à des backdoors dans le matériel et des vulnérabilités au niveau des drivers dans des puces Lenovo."

C'est moi, ou ca veut rien dire ?



C'est toi.

En gros, "on" lui reproche de proposer des pilotes spécifiques bourré de failles (voir de le faire volontairement au niveau matériel).

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]