Une IA peut prédire 85 % des cyberattaques

Le par  |  20 commentaire(s)
cyberattaque

Supplée par un humain mais sans l'accaparer, une intelligence artificielle imaginée par le MIT préfigure un système redoutable dans la détection de cyberattaques.

Développée en partenariat avec la start-up PatternEx spécialisée dans le machine learning (apprentissage automatique), une plate-forme d'intelligence artificielle du laboratoire d'intelligence artificielle et d'informatique du MIT démontre une grande habilité dans la prédiction de cyberattaques, en évitant l'écueil des faux positifs.

Alimenté par les chercheurs avec 3,6 milliards de données générées par des millions d'utilisateurs (des lignes de log) sur une période de trois mois, la plateforme AI2 peut prévoir jusqu'à 85 % des cyberattaques.

AI2 fouille dans les données et détecte des activités suspectes grâce à des modèles algorithmiques en utilisant de l'apprentissage automatique non supervisé. Les résultats sont soumis à la sagacité d'experts humains qui peuvent confirmer des cyberattaques et intégrer leur retour dans les modèles pour l'évaluation du prochain jeu de données.

MIT News explique que le premier jour, AI2 pointe du doigt 200 activités suspectes qui sont proposées à l'expert. Le système s'améliore avec le temps et identifie de plus en plus d'événements comme des cyberattaques réelles. En l'espace de quelques jours, l'analyste n'a plus qu'à confirmer que 30 ou 40 événements par jour.

  

De la sorte, cette plate-forme d'intelligence artificielle serait trois fois plus efficace que les précédents benchmarks dans la détection des cyberattaques, tout en réduisant le nombre de faux positifs par un facteur 5. L'avantage est que l'expert humain n'est pas sollicité outre-mesure au fil du temps.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1891481
Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.
Le #1891499
Pas compris si c'était de la détection ou de la prévision, ce qui n'est pas du t out pareil...
Le #1891500
skynet a écrit :

Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.


Enfaîte c'est pas vraiment comme ça que cela fonctionne.
Ce qui est présent dans cette IA est très certainement un réseau neuronal.
Ce réseau possède des synapses, des connections.
Il possède des entrées (Les donnés) et une ou plusieurs sortie.

Il n'y a aucune logique au début dans le code d'un réseau neuronal.
mais comme par magie, il apprends par lui même (Équilibre des neurones).
Dans un réseau neuronal débutant, c'est pas l’intermédiaire d'une fonction sigmoïde.

Mon premier réseau neuronal c'est simple.
Tu lui donne des valeurs d'entrées et en fonction de ce qu'il me donne comme réponse, je lui notifie sont erreurs, il calcules la différences et fait un propagation arrière.
Le #1891524
Rymix a écrit :

skynet a écrit :

Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.


Enfaîte c'est pas vraiment comme ça que cela fonctionne.
Ce qui est présent dans cette IA est très certainement un réseau neuronal.
Ce réseau possède des synapses, des connections.
Il possède des entrées (Les donnés) et une ou plusieurs sortie.

Il n'y a aucune logique au début dans le code d'un réseau neuronal.
mais comme par magie, il apprends par lui même (Équilibre des neurones).
Dans un réseau neuronal débutant, c'est pas l’intermédiaire d'une fonction sigmoïde.

Mon premier réseau neuronal c'est simple.
Tu lui donne des valeurs d'entrées et en fonction de ce qu'il me donne comme réponse, je lui notifie sont erreurs, il calcules la différences et fait un propagation arrière.


Je sais comment fonctionne une IA et un réseau neuronal.

"Les résultats sont soumis à la sagacité d'experts humains qui peuvent confirmer des cyberattaques et intégrer leur retour dans les modèles pour l'évaluation du prochain jeu de données."

Doit doit pour le moment rester derrière pour valider, sinon ça part en live.
Le #1891526
skynet a écrit :

Rymix a écrit :

skynet a écrit :

Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.


Enfaîte c'est pas vraiment comme ça que cela fonctionne.
Ce qui est présent dans cette IA est très certainement un réseau neuronal.
Ce réseau possède des synapses, des connections.
Il possède des entrées (Les donnés) et une ou plusieurs sortie.

Il n'y a aucune logique au début dans le code d'un réseau neuronal.
mais comme par magie, il apprends par lui même (Équilibre des neurones).
Dans un réseau neuronal débutant, c'est pas l’intermédiaire d'une fonction sigmoïde.

Mon premier réseau neuronal c'est simple.
Tu lui donne des valeurs d'entrées et en fonction de ce qu'il me donne comme réponse, je lui notifie sont erreurs, il calcules la différences et fait un propagation arrière.


Je sais comment fonctionne une IA et un réseau neuronal.

"Les résultats sont soumis à la sagacité d'experts humains qui peuvent confirmer des cyberattaques et intégrer leur retour dans les modèles pour l'évaluation du prochain jeu de données."

Doit doit pour le moment rester derrière pour valider, sinon ça part en live.


Bah c'est normal, vu qu'elle est en période d’apprentissage.
Le #1891539
L'humain : Alors , c'est quoi ta prévision ?
l'IA : Je ne sais pas, tu as un problème en ce moment ?
L'Humain : Ouais, tout se plante !
l'IA : Ok, tu es attaqué alors !
l'Humain :
Le #1891548
Ulysse2K a écrit :

L'humain : Alors , c'est quoi ta prévision ?
l'IA : Je ne sais pas, tu as un problème en ce moment ?
L'Humain : Ouais, tout se plante !
l'IA : Ok, tu es attaqué alors !
l'Humain :


C'est basiquement ça au début, le temps d'équilibrer le réseau
Le #1891639
Rymix a écrit :

Ulysse2K a écrit :

L'humain : Alors , c'est quoi ta prévision ?
l'IA : Je ne sais pas, tu as un problème en ce moment ?
L'Humain : Ouais, tout se plante !
l'IA : Ok, tu es attaqué alors !
l'Humain :


C'est basiquement ça au début, le temps d'équilibrer le réseau


Je sais, depuis 5 mois je m'amuse à programmer un chatterbot en C# pour certaines de nos futures applis. Les premiers essais sont d'une nullité tellement navrante dans les réponses de l'IA (un bien grand mot vu les premiers résultats ) que je finis par me demander si je ne ferais pas mieux de troller ici que de programmer ce truc... Amusant ceci dit

PS : Ha noter que si vous vous lancez dans ce type de projet, vous allez comprendre que notre merveilleuse langue est un vrai casse-tête quand on doit la décomposer
Le #1891642
Ulysse2K a écrit :

Rymix a écrit :

Ulysse2K a écrit :

L'humain : Alors , c'est quoi ta prévision ?
l'IA : Je ne sais pas, tu as un problème en ce moment ?
L'Humain : Ouais, tout se plante !
l'IA : Ok, tu es attaqué alors !
l'Humain :


C'est basiquement ça au début, le temps d'équilibrer le réseau


Je sais, depuis 5 mois je m'amuse à programmer un chatterbot en C# pour certaines de nos futures applis. Les premiers essais sont d'une nullité tellement navrante dans les réponses de l'IA (un bien grand mot vu les premiers résultats ) que je finis par me demander si je ne ferais pas mieux de troller ici que de programmer ce truc... Amusant ceci dit

PS : Ha noter que si vous vous lancez dans ce type de projet, vous allez comprendre que notre merveilleuse langue est un vrai casse-tête quand on doit la décomposer


Et oui, c'est très complexe !
Le #1891651
Rymix a écrit :

skynet a écrit :

Rymix a écrit :

skynet a écrit :

Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.


Enfaîte c'est pas vraiment comme ça que cela fonctionne.
Ce qui est présent dans cette IA est très certainement un réseau neuronal.
Ce réseau possède des synapses, des connections.
Il possède des entrées (Les donnés) et une ou plusieurs sortie.

Il n'y a aucune logique au début dans le code d'un réseau neuronal.
mais comme par magie, il apprends par lui même (Équilibre des neurones).
Dans un réseau neuronal débutant, c'est pas l’intermédiaire d'une fonction sigmoïde.

Mon premier réseau neuronal c'est simple.
Tu lui donne des valeurs d'entrées et en fonction de ce qu'il me donne comme réponse, je lui notifie sont erreurs, il calcules la différences et fait un propagation arrière.


Je sais comment fonctionne une IA et un réseau neuronal.

"Les résultats sont soumis à la sagacité d'experts humains qui peuvent confirmer des cyberattaques et intégrer leur retour dans les modèles pour l'évaluation du prochain jeu de données."

Doit doit pour le moment rester derrière pour valider, sinon ça part en live.


Bah c'est normal, vu qu'elle est en période d’apprentissage.


Oui, c'est exactement ce que je disais plus haut : Une IA traditionnelle donc, qui sait reproduire dans le temps ce que l'humain lui apprend.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]