Albanel en émissaire de la riposte graduée en Europe

Le par  |  13 commentaire(s)
Christine Albanel

La ministre française de la Culture et de la Communication escompte bien faire la promotion pour l'ensemble de l'Europe du modèle français qui devrait prochainement être adopté afin de lutter contre le téléchargement illégal.

Christine AlbanelLa semaine dernière, Christine Albanel a présenté le texte de son projet de loi Création et Internet en Conseil des ministres. A l'heure où la France va prendre la présidence de l'Union européenne, il est désormais grand temps pour la ministre de faire la promotion de ce texte et des accords de l'Elysée dont il est issu à l'échelle du Vieux Continent. Elle ne s'en est évidemment pas privée hier, à l'occasion d'une conférence de presse donnée pour définir les priorités européennes de la France dans les domaines de la culture et de l'audiovisuel.

Concernant le chapitre de la lutte contre le piratage accompagnant un nécessaire développement des contenus en ligne, Albanel a indiqué qu'elle ne souhaitait pas imposer l'approche française, mais la réflexion reste ouverte. Cette réflexion a d'ailleurs déjà plus ou moins eu lieu puisque l'on se souvient que le Parlement européen avait critiqué la riposte graduée avec pour sanction finale la suspension de l'abonnement Internet. Albanel parle cependant d'une " majorité très courte et hétéroclite ", aujourd'hui " évanouie ".

Les compteurs sont donc remis à zéro et la ministre espère obtenir un consensus des 27 Etats membres sur les mesures dites de prévention que mettra en place la loi autrement appelée Hadopi en France, et de faire  l'apologie larvée du filtrage : " L'envoi de messages d'avertissement aux internautes, ou le développement des techniques de reconnaissance des contenus en vue de leur blocage semblent des voies particulièrement prometteuses ". Pour autant, la ministre a précisé qu'il serait de bon ton de laisser chaque Etat définir le régime de sanctions appliqué aux internautes " multirécidivistes ". Si la suspension de l'abonnement Internet vous paraît une mesure critiquable, laissez la pour la France et choisissez une autre voie, aurait-elle pu dire.

Dans son discours, Albanel a également parlé d'accords contractuels entre les acteurs de la culture et  de l'Internet, de la lutte contre le piratage : " Il est en effet nécessaire que les solutions mises en oeuvre répondent aux intérêts bien compris aussi bien des professionnels du cinéma, de la musique et de l’audiovisuel que des FAI. Cette dimension contractuelle doit notamment permettre que l'amélioration de l'offre légale aille de pair avec la lutte contre le piratage. "
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #260151
C'est completement naze comme truc.
Moi, qui ne télécharge pas du tout, qui boycott l'achat de CD de certaine maison, avec cette lois, je pense que je vais me mettre au telechargement: je ne craind plus de sanction de folie dans le cas ou je me fait gauler !!!
Donc, Je telecharge a outrance, jusqu'a ce que je recoive un mail.
Elle est pas belle la vie ??
Bon, je ne suis pas comme ca, et j'assume ma position de boycott, mais combien vont penser comme ca ???
Le #260171
Le partage est interdit ?
Et bien on suspend toutes les taxes qui ont été mises en place pour "pallier" au préjudice lié à la copie.
Un comble: on nous fait payer et la répression se met en place, on nous prend vraiment pour des imbéciles
Le #260181
CocoVFR: grosse erreur. La réponse graduée n'évite pas les poursuites judiciaires par les éditeurs qui seront libres d'entamer des démarches judiciaires s'ils le souhaitent.
La réponse graduée ne protège de rien. C'est son caractère radical (la coupure internet) qui intéresse les éditeurs et non un allègement de la répression qui n'existe en aucun cas.

Le #260201
Elle est mignonne quand elle dit "l'amélioration de l'offre légale aille de pair avec la lutte contre le piratage.", je me demande où est l'amélioration de l'offre légale quand les majors ne veulent pas baisser les marges ?

http://www.generation-nt.com/sacem-deezer-fai-musique-offre-illimite-telechargement-actualite-111031.html

SVP, Mme ALBANEL, éclairez nos lanternes !
Le #260241
Albanel n'a aucune compétence dans le domaine de la culture, d'internet et de la sauvegarde du patrimoine

Ma prof d'épistémologie de l'intelligence nous avait raconter que lorsque De Robien était parti en suède pour voir le modèle d'enseignement, une collègue à ma prof avait aussi était invité. Là bas, De Robien trouva les méthodes très bien. Seulement de robien avoua à la chercheuse qu'il ignorait totalement qu'il existait des chercheurs qui travaillaient dans le domaine de l'enseignement, et les méthodes d'enseignement suédoise étaient déja connus et étudiées

ca fait peut tout de même qu'un ministre de l'éducation nationalle ignore ce genre de choses =/
Albanel c'est pareil, elle y connait rien mais elle agit XD
Le #260251
Dans tous les domaines nous sommes gouvernés par des incompétent qui ne savent même pas de quoi ils parlent. A part taper 3 mots sur un éditeur de texte, ils ne savent pas à quoi peu servir un ordinateur !!!!
Le #260291
freenet et les newgroups SSL vont devenir des références....

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freenet

http://www.pcinpact.com/actu/news/33215-newsgroup-SSL-giganews.htm

A bientot sur ces reseaux
Le #260331
@CocoVFR
Je pense que pas mal de gens boycottent sans forcément le crier sur les toits. Depuis 3 ans maintenant la répartition des coûts est relativement bien connue et je pense qu'à la longue d'entendre parler de soutenir la création, les artistes divers et variés en payant des taxes sur les supports, en versant 90% du prix d'un CD aux maisons d'éditions (et donc 10% réellement aux artistes) ça lasse.

@Sigmaris
Albanel joue son avenir en tant que femme politique.
Son avenir n'est PAS de faire plaisir aux concitoyens mais de satisfaire les lobbies (pour éventuellement y retrouver une place à la fin de son portefeuille) et son environnement politique immédiat afin de briguer un poste politique plus en vue (députée, commissaire européenne, chargé de mission, ambassadrice, directrice d'une quelconque entité honorifique [Villa Médicis, château de Versailles], etc).
Elle se fout donc bien des considérations du Conseil d'Etat, des socialistes et autres concitoyens tant que cela ne suffit pas à compromettre l'avenir qu'elle se dessine.

Son prédécesseur, RDDV, a agit de la même manière et s'est donc retrouvé, naturellement,
ambassadeur, chargé de la dimension culturelle de la présidence française de l'Union européenne (sic).
db
Le #260491
Mais qu'on les pendent tous ces pirates !!!!
Voilà une vrai résolution!!!
Ah! un peu trop radicale. C'est vrai que après il n'y aura plus personne pour faire rentrer tout plein de gros sous dans les caisses des majors.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]