Un plan social au rabais dénoncé dans les rangs d'Alice

Le par  |  7 commentaire(s) Source : 01net
Alice_logo

Les syndicats protestent contre le plan social au rabais proposé aux anciens salariés d'Alice.

Alice_logoAu début du mois de septembre, après avoir confirmé le rachat du fournisseur d'accès à Internet Alice pour 775 millions d'euros, Iliad avait annoncé que l'opération ne se ferait pas sans douleur pour une partie des 1 400 salariés. En effet, si les collaborateurs des sites d'Alice à Bordeaux et Marseille pouvaient dormir sur leurs deux oreilles, ceux du siège social parisien avaient du mouron à se faire. 330 à 350 sur les 390 étaient concernés par un plan social, Iliad ne voulant pas de doublons dans ses rangs.

Jeudi dernier, 200 salariés d'Alice ont ainsi suivi le mouvement de grève lancé par les différents groupes syndicaux CGTC, CGC, CGT et FO. Dans la capitale, on pouvait ainsi voir défiler les banderoles " Alice à l'ANPE : merci qui ? Merci Free " et " Alice... blonde, mais pas stupide ". En fait, les syndicats dénoncent un plan social qu'ils qualifient " au rabais " avec des mesures de reclassement tirées vers le bas proposées par la direction ", que ce soit " en matière d'indemnités, de formation ou d'aide à la mobilité ".

Mais ce n'est pas tout, les syndicats envisagent même de déposer, ce lundi, une assignation en justice pour " délit d'entrave menée par le comité d'entreprise ". Pour rappel, le débit d'entrave est le fait de porter atteinte à la mise en place et au bon déroulement de la mission des représentants du personnel.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #333511
Ils avaient qu'à traiter leur client avec plus de respect. Ils auraient pas été contraints de vendre.

C'est eux qui viennent parler de loi alors qu'ils ne prennent pas compte des lettres ni de e-mails de résiliation et qu'ils s'amusent avec les contrats des abonnés (j'ai au moins une dizaine d'exemple dans mon entourage).

Tant mieux, qu'elle crève la blondasse, ça vous fait les pieds, bande d'escrocs.
Le #333541
alucardx77: tu melanges tout...
Le #333591
C'est pas specialement a la faute de free si il va y avoir des licenciements .
.Une restructuration est presque obligatoire .C'est bien domage mais free n'a pas acheter alice pour faire plaisir .il est la aussi pour essayer de gagner de l'argent.Moi ,je serai free ,je dirais :si vous faite la greve ,je n'achete pas et dermedez vous . <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> et si free n'achete pas ,bah ,c'est le depot de bilan et tout le monde sera licencié. .Donc ,vaut mieux desfois subire une reorganisation .
Le #333621
Et ça mérite une news ? y'a plein de gens qui se font licencier sans syndicats, ni représentant en france, qui pleure pour eux ???
Que les syndics aillent faire des houhouhou et retirent les posters de miss Alice de leur toilettes, on s'en fout mais grave.
Que les techos et conseillers qui dénigraient les clients aillent pointer au chomage, ça leur fera les pieds. le pdg d'alice, lui je me fais pas de mourron pour lui et même pour Miss houhou qui fait des films et pose depuis belle lurette, pas de soucis pour elle.

alice ça glisse...... dans le néant, je le sentais vu ce qu'ils ont sorti comme offres et pubs pour se vendre mieux. Si personne n'en a profité pour rechercher du boulot, c'est qu'ils attendaient ça.
Le #333631
Fusion, rachat = licenciement, en france on est top con pour comprendre ça ????
Si avant de vendre qu'il faut négocier pas après !!!
Le #333991
On s'en fou, pour nous c'est transparent car c'est Alice qui le dit et moi je la crois (elle est plus gentille que les méchants syndicalistes).
Le #334131
On verra si demain votre patron vous dit: voilà, je vous ai fait faire des conneries (c'est pas les employés qui décident de la politique de la boite, même chez Alice) et maintenant je me barre avec un petit pactole suite au rachat, pendant que vous allez pointer au chomage.
N'oubliez pas que c'est nous, "contribuables", qui allons payer ces indemnités de chomage. Vive la précarité (je t'achète, tu me vends...).
Au vu de la crise financière du moment, faudra bien comprendre un jour que ce modèle est pourri!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]