Allemagne : les affaires étrangères n'aiment plus le Libre

Le par  |  16 commentaire(s)
Tux lit un journal

Le ministère allemand des Affaires étrangères interrompt sa migration vers le logiciel libre dans ses bureaux pour revenir à une solution propriétaire à base Windows.

Tux lit un journal The H rapporte une information pour le moins étonnante. L'Allemagne est considérée comme très active en matière d'open source à destination de ses institutions. Pourtant, le ministère des Affaires étrangères a décidé d'opérer un rétro-pédalage.

Au début des années 2000, ce ministère a entamé une migration de ses serveurs vers des solutions Linux. Puis, ce sont des logiciels libres pour l'informatique de bureau qui ont commencé à être intégrés à l'instar de Firefox, Thunderbird ou encore OpenOffice.org. Les ordinateurs personnels ont par ailleurs été configurés avec un dual boot Windows / Linux.

Alors que cette conversion au logiciel libre a fait figure d'exemple à suivre et semblait être très satisfaisante du côté des économies réalisées, le ton a brutalement changé et depuis l'année dernière le ministère a commencé à faire machine arrière. Un " processus de modernisation " pour finalement préférer des solutions propriétaires.

Si pour les solutions serveurs, le logiciel libre a toujours la cote, ce n'est plus le cas pour l'informatique de bureau. C'est ainsi le retour à Windows XP avec une mise à niveau vers Windows 7, Office 2010 et Outlook.

L'opposition en Allemagne a questionné le gouvernement à ce sujet. Une réponse dont se fait l'écho The H. Des problèmes de compatibilité avec des pilotes d'imprimantes ou de scanners ont été évoqués, ainsi que la formation du personnel qui ont généré des coûts plus importants que prévu. Certains utilisateurs se sont aussi plaints de " l'absence de certaines fonctionnalités, d'un manque d'utilisabilité et d'une faible interopérabilité ". Bref, l'adaptation a visiblement posé problème.

Toutefois, l'opposition s'est étonnée que le gouvernement ne cite aucun chiffre pour étayer ses dires.  On pourra ajouter à cela que les reproches formulés ressemblent furieusement à ceux que Microsoft aime véhiculer et que les tenants du logiciel libre s'échinent à combattre. Co-fondateur et PDG de Talend, Bertrand Diard a par exemple dénoncé les préjugés liés à l'open source dans les entreprises.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #753521
"les préjugés liés à l'open source dans les entreprises",
il ne faut pas croire que les entreprises ont des préjugés vis à vis de cela, elles sont en générale pragmatiques, elles essayent ce qui peut leur faire économiser ou gagner de l'argent, et si sur la globalité c'est négatif elles ne l'adoptent pas. Et puis l'open source c'est vaste, là où je travaille on utilise des compilateurs gcc, python, perl, php, cvs, open office un peu, etc... linux c'est réservé exclusivement à un ou deux serveurs, mais pour les postes utilisateurs cela reste XP et à mon avis pour longtemps.

Cela je ne suis pas surprit qu'ils abandonnent, une migration de ce type passé en force et qui change beaucoup les habitudes ne peut que produire des levés de boucliers.
Le #753551
Ça a du écorcher la bouche du communicant de faire suivre "faible interopérabilité" juste après avoir précisé que JUSTEMENT les serveurs ne fonctionnaient pas avec les logiciels de chez Microsoft.

Pourquoi le monsieur il ne parle pas d'instabilité ? C'est un argument en faveur de la solution écartée ?

Ceci dit, dès qu'on tape dans de l'industriel, les imprimantes (centre d'impression plutôt) ou scanneurs TRÈS évolués (bacs, scanneurs de code barres a plat intégrés, OCR à la volée), le libre n'a pas la prétention du savoir-faire universel et ne peut pas se substituer aux constructeurs qui optent pour des protocoles de communications verrouillés. Twain ? Postscript ? Kesako ?
Le #753561
Affaire de gros contrats. Comme en France avec les ministères qui commandent des audits hors de prix à des sociétés rapaces pour effectuer quelques migrations. La droite libérale dans toute sa splendeur...
Le #753571
Oui d'accord, ils font marche arrière, ils reviennent sous XP
Mais eux, ils n'ont pas décoré Balmer de la légion d'honneur.
A croire que les ministres européens des affaires étrangères ne vont pas bien en ce moment. :?
Le #753581
Sans nier certaines qualités du propriétaire par rapport à l'open-source, je pense qu'on peut remercier le lobbying intensif dans ce genre de cas.

Ou comment gâcher de l'argent public !

Le #753611
pourquoi former le personnel ? Ah oui, c'est vrai parce qu'il ne sait pas se servir d'un ordinateur et qu'on l'a embauché uniquement parce que c'est le frère à tata rachel.

De plus, une distrib comme suze, le temps d'adaptation est proche de 0. Open office, c'est office en moins beau.

Thunderbird, c'est un client de messagerie. Si ces trous du cul de bureaucrate savent aller sur facebook, ils sauront utiliser thunderbird.

Et quelles différence de faire copier-coller sous XP ou sous KDE ??
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #753621
@Kertiam

Jusqu'à maintenant, j'ai plutôt vu l'inverse : des imprimantes à deux balles pour les particuliers qui ne connaissent que des formats à la con nécessitant des drivers monstrueux pour fonctionner (à l'exception d'HP) et des gros copieur/scanner/imprimantes qui font du postscript et s'utilisent depuis n'importe quel système les doigts dans le pif.
Le #753641
Ca sent le marché public à pots de vins ça... Les lobbyistes de Microsoft ont bien fait leur boulot.
Le #753651
LoL

le ministre allemand nous fait une MAMerie, un gros mensonge. Qui croit encore ses politicard européens ?
Quand on entend le concert de louanges fait à Steve Ballmer de notre roitelet du G20,Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy [nikɔla saʁkɔzi], quand on entend Dominique Gaston André Strauss-Kahn vanter les libertés, la solidité économique tunisienne, ça ne doit pas être différent en allemagne.
Sinon faut arréter de raconter n'importe quoi, depuis quand l'allemagne est l'apôtre du libre ??
ils sont aussi lobbysés que nos politiciens, rien a voir par exemple avec le libre canadien, brésilien...

on a trouvé mieux que Berlusconi.Offrez une soirée bung-bunga à un dirigeant, politicien viagra-isé et vous aurez tout. Bien joué les lobbys !

PS: je vois pas le rapport entre un ministère des affaires étrangères et le libre, à moins qu'on ne veuille politiser de simples affaires économiques intérieures. c'est n'importe quoi !
j'ai envie de dire à merkel, dégage !
Le #753671
Ce qui est dit dans cette article est vrai, ouvrez les yeux les fan boys Linux. Les dirigeants ne sont pas idiots, si ils peuvent faire des économies facilement, ils le feront, ne vous inquiétez pas pour ca.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]