Rachat de Suddenlink : feu vert pour Altice, avide de câble aux USA

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Patrick Drahi 2

Le groupe Altice obtient l'aval des autorités de la concurrence pour le rachat de Suddenlink. Un premier pas vers la constitution d'un géant du câble aux États-Unis, en attendant le feu vert pour une autre acquisition, celle de Cablevision.

Patrick DrahiDans une logique de croissance externe, Altice annonçait, en mai dernier, l’acquisition de Suddenlink Communications. Pour la maison-mère de SFR-Numéricâble, derrière laquelle on trouve pour rappel l’homme d’affaires Patrick Drahi, il s’agissait d’une première étape dans l’établissement d’un empire du câble aux États-Unis. Pour preuve, elle essayait dans la foulée de racheter Time Warner Cable et mettait quelques mois plus tard la main sur Cablevision Systems.

En fin de semaine dernière, les autorités américaines de la concurrence ont donné leur aval pour le rachat de Suddenlink Communications, septième câblo-opérateur aux USA, par Altice qui va ainsi débourser 9,1 milliards de dollars, soit environ 8,4 milliards d’euros. Elles doivent encore se prononcer sur celui de Cablevision Systems, quatrième câblo-opérateur aux USA valorisé à 17,7 milliards de dollars, soit 16,2 milliards d’euros.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1872113
On se demande bien d'où vient l'argent qui finance tous ses rachats
Le #1872118
dantes94 a écrit :

On se demande bien d'où vient l'argent qui finance tous ses rachats


De l'emprunt

En fait, si les banques ont confiance en toi, tu peux emprunter 15 milliards, et racheter Bouygues Telecom par exemple.

Et ensuite, tu rembourses la banque avec les bénéfices

Le plus triste dans l'histoire, c'est qu'il y a beaucoup d'entreprises américaines qui ont utilisés cette méthode pour racheter nos entreprises tricolores.
Alors qu'elles n'avaient pas un sou en poche, elles ont empruntés, et aujourd'hui, elles remboursent avec les bénéfices de l'entreprise achetés.
En clair, c'est les salariés français qui travaillent pour payer le fait qu'ils se soient fait racheter par les américains.

Patrick Drahi a bien compris le système et le leur fait le coup à l'envers
Le #1872171
saepho a écrit :

dantes94 a écrit :

On se demande bien d'où vient l'argent qui finance tous ses rachats


De l'emprunt

En fait, si les banques ont confiance en toi, tu peux emprunter 15 milliards, et racheter Bouygues Telecom par exemple.

Et ensuite, tu rembourses la banque avec les bénéfices

Le plus triste dans l'histoire, c'est qu'il y a beaucoup d'entreprises américaines qui ont utilisés cette méthode pour racheter nos entreprises tricolores.
Alors qu'elles n'avaient pas un sou en poche, elles ont empruntés, et aujourd'hui, elles remboursent avec les bénéfices de l'entreprise achetés.
En clair, c'est les salariés français qui travaillent pour payer le fait qu'ils se soient fait racheter par les américains.

Patrick Drahi a bien compris le système et le leur fait le coup à l'envers


Bof, il nous fait la même chose Drahi avec SFR...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]