Amazon : livrer les colis avant même qu'ils soient commandés !

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Amazon livraison vignette

Dans sa course au raccourcissement des délais de livraison, Amazon a déposé un brevet décrivant un système de livraison anticipée positionnant les biens à proximité des lieux où ils ont de grandes chances d'être commandés.

En tant que spécialiste de l'e-commerce, le groupe Amazon doit trouver des idées pour contourner un obstacle majeur par rapport aux boutiques physiques : le délai entre la commande et la réception d'un produit.

Le géant américain a déjà mis en place des services comme Amazon Prime pour réduire ce temps d'attente et l'annonce de ses travaux sur des livraisons par drones démontrent son obsession pour minimiser les délais.

Amazon logo. Au-delà de ces pistes futuristes qui vont cependant demander du temps et une législation adaptée, Amazon travaille sur l'optimisation de sa logistique et sur l'anticipation des besoins de ses clients. Dans un brevet récemment obtenu, il décrit une méthode de livraison prédictive qui va placer les produits au plus près des consommateurs...avant même qu'ils les aient commandés, de manière à réduire au maximum le temps de livraison.

Le secret du fonctionnement de cette organisation repose une fois de plus sur les données personnelles des consommateurs : historique d'achats, liste de souhaits, mots-clés des requêtes ou tracking du curseur de la souris sur les pages produits du portail Amazon...

Le brevet décrit des camions chargés préventivement avec les articles qui ont de bonnes chances d'être commandés sous peu ou un stockage de ces articles dans des entrepôts intermédiaires plus proches de leur destination.

Amazon brevet livraison predictive

Amazon ne révèle pas si le système décrit dans ce brevet est déjà à l'oeuvre mais il reprend l'idée selon laquelle il est possible de répondre aux attentes des consommateurs avant même qu'ils n'en aient exprimé la demande grâce au maillage des nombreuses informations recueillies à leur sujet et sur leurs habitudes, un peu comme Google Now sur Android tente de fournir des informations pertinentes avant leur requête par les utilisateurs en se fondant sur leurs habitudes et données personnelles issues des services mobiles de Google.

Evidemment, le système fonctionnera au mieux pour les articles les plus suceptibles d'être commandés, du genre best-sellers ou durant le jour du lancement d'un produit particulier et Amazon pourrait en fluidifier les rouages en indiquant sur son site que ces articles seront livrés très rapidement (ou les mettre particulièrement en avant), incitant les consommateurs à commander.

Et pour éviter de coûteux retours si le système prédictif n'est pas assez performant, le groupe pourrait offrir les produits bloqués dans ce système de livraison prédictif, de manière à continuer de construire un lien positif avec les clients...qui les fera revenir sur Amazon plutôt qu'aller dans des boutiques physiques.

Complément d'information
  • Amazon : un brevet autour de l'identification par l'oreille
    Amazon n'a pas véritablement rencontré le succès avec son Fire Phone, mais cela ne veut pas dire que le géant de la vente en ligne compte abandonner le développement de sa division mobile. La firme a d'ailleurs récemment breveté une ...
  • Amazon : un brevet d'airbag pour tablettes
    Les airbags ne se limitent plus aux voitures et combinaisons de ski, nos gadgets numériques pourraient également profiter de ce système de sécurité grâce à un brevet déposé par Amazon.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1631032

Breveter le commerce de proximité !

Seuls les ricains pouvaient le faire
Le #1631102
Pour être logisticien , je peux vous dire que l'idée n'est pas mauvaise , mais il faudrait des entrepôts partout.

Hors , ce qui coûte le plus cher en logistique , c'est bien entendu l'entreposage. Et ça serait vraiment hasardeux de se dire : il a consulter ça je met ce produit dans un entrepôt pas loin....

Sauf que la réalité est tout autre : c'est pas parce que j'ai consulter ce produit que je vais l'acheter (soit dans l'immédiat ou plus tard) voire carrément prendre le produit ailleurs.

Donc , tant que la commande n'est pas passée , ça relève vraiment du hasard....
Le #1631122
Ah, ils sont trop forts chez Amazon... "un stockage de ces articles dans des entrepôts intermédiaires plus proches de leur destination."...

et personne n'y avait pensé avant? quand je pense à tous ces pauvres marchands qui ont fait construire des entrepots au fin fond de la sibérie...ils doivent s'en mordre les doigts maintenant (et en plus, maintenant ils vont devoir payer une license à Amazon, s'ils veulent les rapprocher...)

Sérieux, s'ils obtiennent un brevet pour ça, c'est vraiment du n'importe quoi...
Le #1631182
l'idée est simple et excellente. Bien sûr il ne faut pas se focaliser sur un produit mais sur plusieurs milliers de produits.

Au final on en revient à une gestion de stock distribuée. Le transport est dérisoire, car il doit de toutes façons intervenir dans la chaîne à un moment ou a un autre.

Le vrai problème, c'est qu'il faut justement prendre en compte le coût du stockage, et là, ca fait mal.

Le #1631672
A quand le débit du compte avant d'avoir commandé ?


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]