Linux Mobile : AMD rejoint le projet MeeGo

Le par  |  1 commentaire(s) Source : All About MeeGo
AMD-logo

Alors que se débute ce jour la MeeGo Conference 2010, l'une des premières annonces de l'événement concerne l'entrée du fondeur AMD au sein du projet MeeGo, confirmant ses nouvelles ambitions dans les processeurs mobiles.

AMD-logoCela fait quelques semaines que les représentants d' AMD, deuxième fabricant mondial de processeurs, préparent le terrain et font savoir qu'ils pourraient prochainement s'inviter sur le segment de la mobilité.

La présentation des résultats financiers trimestriels du groupe a été l'occasion de dévoiler les roadmaps de divers produits, dont certains seront clairement tournés vers les netbooks, les tablettes et les smartphones.

Certes, ce ne sera que fin 2011 au mieux, et plus probablement en 2012, que les premiers processeurs AMD mobiles seront disponibles mais déjà le fondeur s'intéresse à certaines initiatives industrielles.

Ainsi, alors que s'ouvre la MeeGo Conference 2010 à Dublin, en Irlande, qui va apporter un éclairage sur le dynamisme de l'écosystème créé, à défaut de présenter un terminal mobile ( Stephen Elop, président de Nokia, a confirmé que cela n'arriverait plus avant 2011 ), AMD a annoncé qu'il rejoignait le projet MeeGo ( supervisé par la Linux Foundation ), aux côtés des fondateurs, Nokia d'une part et Intel, son rival de toujours, d'autre part.


AMD participera au développement de MeeGo

MeeGo logoBen Bar-Haim, vice-président des développements logiciels, et Chris Schlaeger, directeur de la branche OS d' AMD, étaient présents à l'événement et ont affirmé le support de la société aux développeurs, annonçant l'allocation de ressources d'ingénierie pour faire avancer le projet MeeGo.

Les deux représentants d' AMD n'ont pas caché leur enthousiasme par rapport aux opportunités rendues possibles avec MeeGo :

" MeeGo constitue un OS prometteur et open source dont nous pensons qu'il sera largement adopté par les fabricants d'appareils mobiles et embarqués au fil du temps. Nous sommes heureux de fournir des ressources d'ingénierie aux efforts de consortiums industriels comme MeeGo et nous estimons que cet OS aidera à développer notre stratégie dans l'embarqué et créer des opportunités étendues pour nos prochains APU ( ndlr : Accelerated Processing Units ) "

, a indique Ben Bar-Haim. Les APU répondent à la volonté d' AMD de combiner GPU et CPU en une plate-forme unique, qui peut aussi être adaptée aux besoins de MeeGo, notamment sur le marché des netbooks mais aussi sur celui des smartphones, ces derniers nécessitant de puissants GPU pour répondre aux nouveaux usages ( décodage vidéo HD, 3D... ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #713351
Mais c'est parfait ça !
Quand je le disais que cet OS allait finir par s'imposer comme la référence sur les unités mobiles. C'est logique puisqu'il ne cible pas que les smartphones mais toutes les unités équipées d'un ARM (allant même jusque dans les tableaux de bord des voitures). Partant de là, on a un OS universel pour l'utilisateur final ainsi que pour les développeurs, ce qui permet de couvrir tous les besoins de Mme Michu, de son téléphone à sa voiture, en passant par son netbook et pourquoi pas sa box ou sa machine à laver (oui oui, les machines à laver sous Linux existent déjà ).

Si le mec lambda qui n'y connaît rien en info retrouve la même interface sur tous ces appareils, il ne sera pas dépaysé et adoptera donc très facilement l'OS.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]