Anonymous attaque la Meuse et la Lorraine

Le par  |  4 commentaire(s)
anonymous-masques

L'Est de la France a fait l'objet d'au moins deux attaques en ligne orchestrées par le réseau d'Hacktivistes Anonymous.

Ce samedi, le site Internet du Conseil régional de Lorraine a été la cible d'une attaque informatique 48 heures après une attaque similaire lancée sur le site du Conseil général de Meuse.

place stanislas Les actions contre le site lorrain ont été menées samedi à partir de 14h00 depuis des serveurs basés à l'étranger. L'attaque n'a pas été revendiquée pour l'instant, rapporte Thibault Villemin, premier vice-président de la région Lorraine.

Le site a toutefois été mis hors service à titre préventif sur décision en urgence du Conseil général. L'attaque s'est terminée dimanche matin, pour un rétablissement total du site dès dimanche midi.

"L'attaque a été bloquée avant que ( les pirates) ne puissent rentrer sur le site." "Ils n'ont pas réussi à prendre la main sur le serveur ni eu le temps de signer l'attaque, en modifiant par exemple la page." Explique Thibault Villemin.

La veille, des attaques similaires sur le site du Conseil général de la Meuse avaient été revendiquées sur le réseau social Twitter. Les attaques ont été menées en protestation au projet de site d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure : " Non au # Nucléaire #Bure #Meuse #OPGPII #GPII #CEA #Anonymous" déclarait alors le compte Twitter "Reaper Tango Down".

Dès jeudi dernier, le site du Conseil général de la Meuse était la cible d'une attaque menée par le groupe de hackers Anonymous. Le mois dernier, ce même collectif ciblait plusieurs sites du département du Tarn pour protester contre le projet du barrage de Sivens ainsi que la mort du militant Rémi Fraisse, décédé suite aux affrontements entre les militants et les forces de l'ordre.

L'opération GPII ( Grands Projets Inutiles et Imposés ) lancée depuis le début du mois n'en est donc qu'à ses débuts, d'autres actions devraient être menées pour appuyer les mouvements de manifestants à l'encontre du projet de Center Parcs à Roybon, l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes ou du projet de ligne TGV Lyon-Turin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1822654
On dit anonymous.Les pirates ont revendiqué être d'anonymous?
Le #1822661
Touchez pas à ma région ....
Anonyme
Le #1822901
Moyennant la suppression totale des impots de la ville concernée et de ces environs pour tous les habitants déjà installés et pendant toute la durée du stockage de ces déchets, certains changeront peut-être d'avis ...

On veut l'electricité mais pas les déchets qui vont avec ... faut bien en faire quelque chose
et je doute que ça interesse les autres pays de stocker nos merdes ...

Des idées ? ( ça sent le gros débat )
Le #1823468
Ce genre d'attaque dessert la cause des opposants à l'enfouissement des déchets nucléaires. Le débat n'est pas terminé, des sources thermales ont été découvertes sous les terrains choisis pour l'enfouissement : http://burestop.free.fr/spip/spip.php?article628 https://www.youtube.com/watch?v=De_pc6f-AVI
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]