OpGPII : deux Anonymous risquent dix ans de prison en France

Le par  |  5 commentaire(s) Source : AFP
anonymous-masques

Deux hacktivistes présumés ont été interpellés. Ils auraient été les instigateurs de plusieurs attaques à l'encontre de sites Web institutionnels. Le cas de l'attaque du ministère de la Défense est évoqué. Ils risquent dix ans de prison.

Deux Anonymous viennent-ils d'être démasqués ? Rappelons que ce mouvement n'a pas de structure hiérarchique et tout un chacun peut se revendiquer d'Anonymous. Âgés de 40 et 19 ans, les deux hacktivistes présumés ont été interpellés la semaine dernière et seront jugés le 9 juin prochain par le tribunal correctionnel de Nancy.

Anonymous-OpGPIILes faits reprochés sont des cyberattaques ayant visé les sites Web du conseil général de la Meuse, de celui de Lorraine et le site de l'Agence nationale de gestion des déchets radioactifs. Ces cyberattaques avaient été menées en décembre 2014 dans le cadre d'une opération baptisée OpGPII pour " Operation contre les Grands Projets Inutiles et Imposés ".

Cette opération avait néanmoins également eu pour cible les sites du Cigeo (Centre industriel de stockage géologique), EDF, Areva et du CEA (Commissariat à l'énergie atomique). Le but était de marquer une opposition à un projet de stockage souterrain de déchets nucléaires dans une zone couvrant quatre villages de la Meuse.

Toujours dans le cadre de OpGPII, le site du ministère de la Défense avait aussi été cyberattaqué et rendu indisponible le 6 janvier 2015. Une action menée en mémoire de Rémi Fraisse. Cet opposant au projet de barrage de Sivens avait été tué le 26 octobre 2014 suite à l'explosion d'une grenade offensive de la gendarmerie.

Le plus jeune des deux individus arrêtés aurait été l'instigateur des quatre cyberattaques dont celle du ministère de la Défense. Pour cette dernière, il indique cependant n'avoir été qu'un participant. Il est reproché à l'individu plus âgé deux cyberattaques. Tous deux encourent dix ans de prison et 150 000 € d'amende. Ce serait cher payé pour des DDoS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1839233
Pour moi il n'ont que ce qu'ils méritent la prison. ils ont jouaient et perdu aucune compassion pour eux.
Le #1839235
Je ne suis pas le plus grand spécialiste d'informatique, mais il me semble que ces "cyberattaques" (oulalala le nom fait peur !!!) ne consistaient "que" à détourner les sites pour y faire une pub écolo/satirique/dénonçant certaines aberrations. (hormis le DDOS sur le site du ministère de la def)

En gros c'est comme tagger une affiche de pub quoi (en ajoutant des moustaches sur une photo ou autre).

Ca merite 10 ans de prison ca ?

(mon avis c'est que tout ce qui est "cyberATTAQUE", "cyberTERRORISME", etc... a le vent en poupe pour la justice. et il faut faire un exemple.
Anonyme
Le #1839241
en tout cas ils ne sont pas si anonymous que ça l'équipe des anonymes
Le #1839242
qu'on les embauche pour chasser les djihadistes !!!
Le #1839362
Pas mal les meusiens, ils ont fait fort.


Par contre s'attaquer au MIN DEF c'etait franchement pas malin
Le vieux aurait mieux fait de pas ecouter le jeune !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]