Anonymous : les premières représailles suite à l'attentat de Charlie Hebdo

Le par  |  21 commentaire(s)
anonymous-masques-guy-fawkes

Le groupe Anonymous, mouvement hacktiviste se manifestant notamment sur Internet, a mis en action ses menaces contre les ennemis de la liberté.

On le sait bien, le célèbre groupe Anonymous est viscéralement attaché à la liberté d'expression et entend bien la défendre. C'est ainsi que, sous l'étendard Anonymous, une opération baptisée OpCharlieHebdo aurait pris forme (notez bien le conditionnel), avec un message adressé aux " ennemis de la liberté d'expression. "

Anonymous ne laissera jamais ce droit bafoué par l'obscurantisme et le mysticisme. Nous combattrons toujours et partout les ennemis de la liberté d'expression. […] S'attaquer à elle, c'est s'attaquer à la démocratie. Attendez vous à une réaction massive et frontale de notre part car le combat pour la défense de ces libertés est la base même de notre mouvement.

anonymous-masquesVendredi, la première partie des représailles a débuté avec la publication des comptes Twitter de djihadistes sur le site Pastebin, accompagnée d'une incitation aux internautes de les signaler auprès du réseau social pour conduire à leur fermeture.

Notons que cette opération aurait fait débat au sein même du groupe. Action qui, également pour d'autres comme Olivier Bogaert, commissaire de la Computeur Crime Unit de la police fédérale, risque bien de compliquer le travail des enquêteurs :

L’appel à la vengeance d’Anonymous cadre avec l’idéologie du groupe qui milite pour un internet libre. Mais en s’en prenant aux sites qui diffusent des discours et des opinions, ils font eux-mêmes la démonstration que la liberté d’expression sur le net doit être limitée. (..) Par ailleurs, en s’attaquant au serveur, les pirates d’Anonymous risquent de bloquer des données ou de faire disparaître les traces d’accès aux sites par les criminels. Traces qui pourraient être utilisées pour identifier d’autres terroristes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une seconde action a été menée avec une attaque sur le site ansar-xxxxx.net (nous ne fournirons pas le nom exact) qui est connu notamment pour sa propagande djihadiste, site qui a été mis hors service.

Précisons que le groupe Anonymous a indiqué qu'il n'était pas à l'origine du site opcharliehebdo.com dont nous vous parlions et sur lequel un compte à rebours était présent avec un drapeau islamique. D'ailleurs, depuis ce matin, une redirection a été mise en place et ramène sur le site rantic.com, une soit-disant société de marketing spécialisée dans la vente de trafic web. Une opération marketing assez "inopportune" (...) donc qui n'aurait rien à voir avec les anonymous ni avec tout l'élan de solidarité autours des récents odieux événements.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1828006

ils font eux-mêmes la démonstration que la
liberté d’expression sur le net doit être limitée.



Faut arrêter un peu avec la liberté d'expression !

- Propos homophobes.
- Promos antisémites (ça me fait toujours marré un nom à part pour une seul religion).

... et d'autres que j'oublie sont punis par la loi !

La liberté d'expression a ces limites ...

Le #1828010

diffamation



Ah voilà c'est ça que je cherchais mais que je ne me souvenais plus :-P


Ce n'est pas une restriction de la liberté d'expression,



Ouai c'est vrai, c'est pas une restriction ... tu peux parfaitement diffamer, faire des propos racistes, mais après faut pas s'étonner de se prendre un coup de bâton !
Le #1828011
ça me rappelle un devoir de colle (infligé par un pion qui ne devait certainement pas savoir comment rédiger son pensum) :

La liberté des uns finit là où celle des autres commence (j'avais dix-sept ans à l'époque !).
Le #1828019
FRANCKYIV a écrit :


ils font eux-mêmes la démonstration que la
liberté d’expression sur le net doit être limitée.



Faut arrêter un peu avec la liberté d'expression !

- Propos homophobes.
- Promos antisémites (ça me fait toujours marré un nom à part pour une seul religion).

... et d'autres que j'oublie sont punis par la loi !

La liberté d'expression a ces limites ...


Vive la censure légale ! Il faut donc approuver la censure conforme à la législation de la charia.
Et finalement, tout ce qui est légal, quoi:
- Les autodafés étaient légaux =>je valide
- L'extermination des opposants politques en Chine (et ailleurs) est légale =>je valide

Sérieux, comment osez-vous porter des avatars pareils ? Charlie ne cherchait pas à museler quiconque, il se contentait de tourner quiconque à la dérision. Je rappelle enfin à tous nos chers amis auto-proclamés républicains que la dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie, elle, c'est cause toujours.
Le #1828025
FRANCKYIV>>>Si tu mets une limite à une liberté (de quoi que ce soit), ce n'est plus une liberté.......


Le #1828031
Mon petit doigt me dit que les A. n'ont rien dit de ce genre à propos de ces événements. C'est de la pure intox.
Le #1828032
Bruno>>>Non, non, je ne prône rien du tout, je constate seulement.
Le #1828035
lebonga a écrit :

Bruno>>>Non, non, je ne prône rien du tout, je constate seulement.


Roh on t'a sortie de ton monde de bisounours où la liberté d'expression serait absolue ...
Le #1828037
Bruno a écrit :

oui, et c'est bien ce qu'on répète souvent, y compris dans les propres commentaires de GNT
On a le droit de s'exprimer, d'avoir des idées divergentes, de le faire savoir, mais dans certaines limites qui sont parfaitement définies par la loi française : diffamation, apologie de crimes, ...
Ce n'est pas une restriction de la liberté d'expression, juste un devoir de la république de défendre les intérêts de tous les citoyens français.


Si, c'est une restriction de la liberté d'expression, c'est comme ça que s'appelle en français : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/restriction/68777

Que ce soit bien ou mal, qu'on l'approuve ou qu'on la condamne est une question distincte.


Le #1828042
Bruno a écrit :

ahtur a écrit :

Bruno a écrit :

oui, et c'est bien ce qu'on répète souvent, y compris dans les propres commentaires de GNT
On a le droit de s'exprimer, d'avoir des idées divergentes, de le faire savoir, mais dans certaines limites qui sont parfaitement définies par la loi française : diffamation, apologie de crimes, ...
Ce n'est pas une restriction de la liberté d'expression, juste un devoir de la république de défendre les intérêts de tous les citoyens français.


Si, c'est une restriction de la liberté d'expression, c'est comme ça que s'appelle en français : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/restriction/68777

Que ce soit bien ou mal, qu'on l'approuve ou qu'on la condamne est une question complètement distincte.


appelle la comme tu veux mais pour moi avoir la ’liberté’ de tuer une personne ce n’est pas une liberté individuelle, ou alors on laisse tomber la démocratie et on bascule sur l’anarchie ou la dictature...


Je réagis à ton commentaire sur la liberté d'expression et non sur la liberté en général qui, bien sûr, s'arrête là où commence celle d'autrui.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]