Apple A7 de l'iPad Air : le même que l'iPhone 5S en plus rapide

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AnandTech
Apple A7

iPhone 5S et iPad Air exploitent une configuration Apple A7 comparable mais dont les réglages fins sont légèrement différents.

Après avoir dévoilé l'iPhone 5S et son processeur Apple A7 64-Bit, Apple a annoncé ses tablettes iPad Air et iPad Mini avec écran Retina qui utilisent toutes deux ce même processeur. Alors que l'iPad Air s'apprête à passer à la phase de commercialisation, les détails émergent sur sa plate-forme hardware.

Le site AnandTech s'est intéressé aux entrailles de la nouvelle tablette et a observé que la configuration est la même que dans le cas de l'iPhone 5S, avec un processeur Apple A7 et un processeur graphique PowerVR G6430 d'Imagination, toujours avec 1 Go de RAM.

Le processeur d'applications est composé de deux coeurs Cyclone 64-Bit utilisant le jeu d'instructions ARMv8, dont AnandTech indique qu'ils sont plus que des évolutions des coeurs Swift de l'Apple A6, comme envisagé initialement.

Throttle test
La cadence de l'Apple A7 de l'iPhone 5S redescend à 1 GHz au bout de deux minutes

Dans le cas de l'iPad Air, la cadence du processeur a été portée à 1,4 GHz, alors qu'elle est de 1,3 GHz pour l'iPhone 5S. Cette cadence pourrait sans doute être encore augmentée mais cela se ferait au prix d'une forte augmentation de la consommation d'énergie en contrepartie d'une légère progression des performances.

Apple A7 SRAM
Identification des différentes zones sur le SoC A7 (Chipworks)

En cas de charge de calcul importante, les processeurs Apple A7 montent à leur cadence maximale mais au bout de deux minutes, celui de l'iPhone 5S redescend automatiquement à 1 Ghz pour éviter le risque de surchauffe, tandis que celui-ci de l'iPad Air maintient globalement sa cadence et peut donc continuer de traiter la charge à pleine cadence. Ce comportement s'appliquerait aussi au GPU.

AnandTech note également la présence de 4 Mo de SRAM au sein du SoC A7 qui agiraient comme une sorte de cache en amont de l'accès à la RAM. Si cette solution peut améliorer la vitesse des échanges de données en mémoire, il semblerait tout de même que le fonctionnement en 64-Bit consomme 20 à 30% de mémoire en plus que la génération en 32-Bit, ce qui pourrait potentiellement constituer une contrainte alors que la quantité de mémoire reste de 1 Go.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1544932
"il semblerait tout de même que le fonctionnement en 64-Bit consomme 20 à 30% de mémoire en plus que la génération en 32-Bit"

Quelqu'un pourrait expliquer les détails ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]