Apple: un chiffrement des données trop complexe pour la police, la société submergée par les requêtes.

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Cnet
apple chiffrement

Dans un précédent rapport, l’ATF avouait sa frustration quant au système de chiffrement déployé par Apple, ne facilitant pas le travail de l’agence dans la collecte de preuves permettant d’inculper des criminels. Apple aurait depuis, créé une liste d’attente spécialement dédiée aux services de Police.

Apple serait actuellement submergée de demandes provenant de divers services de police et concernant l’accès à des données critiques dans la résolution d’affaires diverses.

apple chiffrement En cause, le système de chiffrement de la messagerie d’Apple que même l’ATF ne serait pas capable de contourner et qui ne facilite pas la tâche des enquêteurs.

Des documents datant de l’année dernière indiquent que l’ATF se serait retrouvée dans une impasse face au déchiffrage des messages issus de l’iPhone 4S d’un homme du Kentucky suspecté de trafic de drogue, que l’agence se serait alors tournée vers Apple pour l’aider.

Les demandes de la sorte se multiplient, et Apple aurait mis en place une liste d’attente à destination des diverses agences gouvernementales et services de police.

Actuellement, la liste d’attente serait tellement importante qu’il faudrait attendre plus de 7 semaines pour voir sa demande prise en considération. Une situation qui dure depuis 4 mois déjà, et qui devrait s’accentuer à l’avenir.

L’année dernière, Apple avait déjà consenti à proposer quelques solutions permettant d’aider les services de Police. Ainsi Apple permettait aux autorités de contourner le code de verrouillage du téléphone des suspects pour leur permettre de parcourir le contenu du téléphone. Dans une mesure similaire, Google préférait réinitialiser ce mot de passe en fournissant le nouveau aux autorités.

Dans le cadre de la nouvelle procédure d’assistance aux services de Police, Apple collecte les smartphones ou tablettes, débloque ceux-ci et fournit l’intégralité des données stockées sur une clef USB. La façon dont Apple accède à ces données et les déchiffre reste sécrète, mais Cnet spécule sur la présence d’un backdoor dans iOS spécifiquement créé pour ce cas de figure.

En outre, les premières versions d’iPhone se voulaient complexes, mais accessibles aux diverses agences de sécurité en termes de chiffrement. Ce n’est qu’à partir de l’iPhone 3GS que le chiffrement matériel est venu compliquer la donne pour les autorités.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1304492
Le bon vieux temps de Windows, n'importe qui pouvait cracker n'importe quoi en moins de 5mn. On comprend que dans les séries les gentils et les méchants aient tous des Windows phone, sinon ça ressemblerait plus à rien. Si le petit génie de service n'était plus capable de donner aux gentils la destination du méchant en pleine poursuite en voiture, autant réhabiliter Derrick.
Le #1304632
La résolution d'averses diverses ? Does not compute

Sinon je sens que le backdoor implanté par Apple va en intéresser quelques uns et poser d'autres problèmes sur la sécurité supposée de ces devices.
Le #1304752
spamnco a écrit :

La résolution d'averses diverses ? Does not compute

Sinon je sens que le backdoor implanté par Apple va en intéresser quelques uns et poser d'autres problèmes sur la sécurité supposée de ces devices.


Dans l'hypothèse où l'information serait vraie --et donc le cryptage opéré par Apple serait performant --, ils auraient bien meilleur compte de fourguer la procédure aux autorités,et d'essayer de limiter l'intérêt pour les hackers...

Sauf si tu veux attirer à toi toute une quantité de clients spécialement intéressés par cette confidentialité ...
Le #1304862
Les vrais méchants, ceux qui ne placent pas leur apparence au-dessus de leur sécurité, n'utilisent pas des iPhone ni des Android mais des trucs bien plus "personnalisés".
Ce récit ne concerne que les méchants du dimanche en quelque sorte.

db

Le #1305152
"Apple serait actuellement submergée de demandes provenant de divers services de police et concernant l’accès à des données critiques dans la résolution d'AFFAIRES diverses."
Et pas d'averses...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]