Des écrivains chinois attaquent Apple pour diffusion illégale

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Associated Press
Apple iPad 3 keynote applications

Si les Etats-Unis accusent régulièrement la Chine de copier les produits, ce sont des écrivains chinois qui portent plainte contre Apple pour avoir laissé diffuser leurs créations sur son portail App Store sans leur autorisation.

La Chine est souvent critiquée pour ses copies de produits phares conçus en Europe et en Amérique du Nord ( mais souvent produits dans le pays ), notamment dans le secteur high-tech ou le luxe. C'est d'ailleurs régulièrement un sujet de friction avec les Etats-Unis en ces temps de fragilité économique.

Mais il arrive aussi que les attaques se jouent dans l'autre sens. L'Associated Press rapporte que des écrivains chinois ont porté plainte contre Apple pour la diffusion sans leur autorisation de leurs oeuvres sur le portail App Store.

Apple diffuseur pirate de livres chinois ? En fait, indirectement, car ce sont des applications produites par des développeurs tiers et proposant les ouvrages, mises à disposition sur l' App Store, qui sont à l'origine de la fraude.


La Chine fait valoir ses droits
Apple iPad 3 keynote applicationsMais les écrivains chinois ont tout de même porté plainte contre Apple pour négligence. Le groupe américain a bien retiré les applications concernées lors du dépôt de plainte mais sans bannir les développeurs coupables.

Conséquence prévisible : ces même développeurs ont proposé de nouvelles applications, toujours avec les ouvrages incriminés qui sont donc toujours présents sur l'App Store. Les écrivains estiment qu'Apple ne prend pas les mesures nécessaires pour protéger leur propriété intellectuelle et se rend donc complice de la fraude. Ils demandent un dédommagement, à hauteur d'environ 5 millions de dollars.

Ce n'est pas la première fois que la Chine se plaint des agissements des sociétés américaines. Google avait été la cible de critiques pour avoir scanné 20 000 publications chinoises sans l'accord de leurs auteurs, et s'en était d'ailleurs excusé.

Pour Apple, c'est une nouvelle plainte qui s'ouvre en Chine alors que l'affaire Proview, avec la contestation du droit de marque iPad en Chine, suit son cours au fil des déclarations des différentes parties.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #925861
Ils ont droit d’écrire des livre ? je savais pas
Le #926041
"La Chine fait valoir ses droits" ... Elle est bien bonne ! Et quand la Chine fera-t-elle valoir ses devoirs ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]