Edward Snowden salue les efforts de chiffrement d'Apple sur iOS 8

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Apple Insider
snowden-1

Deux ans après les premières révélations sur les pratiques des agences de renseignement US, Edward Snowden salue la réaction d'Apple en matière de protection des données dans sa plate-forme iOS 8.

iOS-8 Après les révélations des documents diffusés par Edward Snowden sur les pratiques d'écoutes des agences de renseignement américaines et de leurs alliés, les entreprises high-tech US ont commencé à prendre des mesures pour se protéger et retrouver la confiance de leurs clients.

Faisant un bilan deux ans après la diffusion des premiers documents, Edward Snowden a salué la réaction d'Apple et son choix d'intégrer un chiffrement par défaut des données personnelles des utilisateurs au sein de iOS 8, au point de ne pas pouvoir le déverrouiller, même sur requête judiciaire. Reste à savoir si la NSA ou d'autres agences n'ont pas déjà réussi à contourner les défenses mises en place...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1844363
"Reste à savoir si la NSA ou d'autres agences n'ont pas déjà réussi à contourner les défenses mises en place"

je dirais surtout : reste a savoir si Apple (et d'autres) n'est pas tenue de fournir les clés de ces "défenses" à la NSA (et tenue aussi de dire qu'il n'en est rien) ! Alors, ces mesures vertueuses ne seraient que de la poudre aux yeux pour regagner la confiance des con-sommateurs (qui ne demandent qu'à être convaincus... et rassurés)

Mais non, je m’égare, les choses iront pour le mieux
Le #1844373
L'autre jour, j'ai voulu récupérer des données sur une tablette apple chiffrée : opération impossible, même via itunes... Le seul moyen offert par le logiciel utilisé était de passer par le cloud, c'est à dire d'offrir les données de l'usager à la firme de Cupertino, et accessoirement à la NSA !
Bref, je pense ici que le choix d'apple n'a rien à voir avec la sécurité. Soumise au Patriot Act, la firme n'aura d'autre choix que de se plier aux "grandes oreilles" - et on se doute bien que les millions de $ annuels de l'agence ne servent pas qu'à faire des écoutes... Et côté apple, quand on contrôle aussi finement ce que l'usager a le droit de faire (ou pas) avec son matériel, ce n'est plus de l'informatique, mais bel et bien du despotisme numérique.
Pour moi, le but est ici de tenir le chien en laisse encore plus. Le cryptage du disque devrait logiquement rester une option aux mains de l'usager, et non une obligation.
Cela étant, les gens restent pleinement responsables de ce qu'ils achètent, et du pouvoir implicite qu'ils donnent aux multinationales US qui ruinent nos économies à coup d'évasion fiscale en milliards d'euros. Le taux de chômage n'est pas une fatalité : juste la conséquence logique de nos choix débiles de consommation.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]