Apple / iPhone 5 : le cours au-delà des 700 dollars

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Bloomberg
iPhone 5 04

L'annonce du record de précommandes pour l'iPhone 5 a propulsé le cours en bourse d'Apple au-delà de la barre des 700 dollars.

A chaque mois, ou presque, son record pour le cours en bourse d'Apple. La confiance dans le succès de son nouveau smartphone iPhone 5 avait déjà propulsé le titre vers les 680 dollars avant l'annonce du terminal.

Même le sentiment mitigé des observateurs à la suite de la présentation de l'iPhone 5 n'a pas fait fléchir le cours. La situation est d'ailleurs assez comparable à celle du lancement de son prédécesseur l'iPhone 4S qui s'est vendu à des niveaux record malgré la déception de la presse lors de son annonce.

En indiquant hier que l'iPhone 5 avait battu le record de précommandes de l'iPhone 4S sur les premières 24 heures, doublant le volume pour atteindre 2 millions d'unités, les investisseurs ont reçu le message qu'ils attendaient et qui est relayé par les analystes depuis plusieurs semaines : l'iPhone 5 va encore une fois très bien se vendre.


Prémices d'un succès annoncé
iPhone 5 04 Car ce qu'oublie trop souvent la presse spécialisée, trop occupée à compter le nombre de coeurs, de pouces ou de pixels, c'est qu'Apple ne propose pas seulement un smartphone mais un écosystème complet au pouvoir de rétention exceptionnel.

Dans ce contexte, les investisseurs ont parfaitement saisi le message et le cours d'Apple a perçu à plus de 701 dollars, avant de se replier à 699,78 dollars en clôture de séance. Pour rappel, le cap des 600 dollars, déjà impressionnant par la rapidité à laquelle il avait été atteint ne date que du mois de mars 2012, à la veille de l'annonce du nouvel iPad, avant de redescendre légèrement puis de s'affermir dans l'étage des 600 dollars durant le mois de juillet.

Et alors que les analystes sont très confiants dans les ventes d'iPhone sur la fin de l'année, malgré la pression devenue énorme de Samsung avec ses smartphones Android comme le Galaxy S III, capable de se vendre plusieurs dizaines de millions d'unités en l'espace de quelques mois, une autre attente pourrait continuer d'alimenter le cours d'Apple : l'annonce d'une tablette iPad Mini, attendue au mois d'octobre.

Si celle-ci se concrétise et remporte un succès comparable à celui du modèle iPad standard, la supposition d'une action Apple à 1000 dollars l'an prochain pourrait bientôt ne plus paraître si folle...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1024412
Ils pourraient vendre une tapette à rat avec un un look design, qu'elle aurait le même succès...
Le #1024472
Je ne vois qu'une seule explication au cours d'Apple: https://en.wikipedia.org/wiki/Greater_fool_theory
Le #1024482
Et personne pour parler d'une extraordinaire bulle spéculative !
On a connu ça entre 1998 et 2000 et on trouvait le même genre d'articles qui faisaient croire aux gens que ça ne cesserait de monter... Et puis ceux qui sont aux commandes ont retirés leurs billes au meilleur moment et tous les autres ont bouffé la poussière et perdu jusqu'à 95% de leur capital.
Le #1024512
spamnco a écrit :

Et personne pour parler d'une extraordinaire bulle spéculative !
On a connu ça entre 1998 et 2000 et on trouvait le même genre d'articles qui faisaient croire aux gens que ça ne cesserait de monter... Et puis ceux qui sont aux commandes ont retirés leurs billes au meilleur moment et tous les autres ont bouffé la poussière et perdu jusqu'à 95% de leur capital.


Je pense que avant que Apple perde 95% de son capital, tu vas te retrouver en slip dans la rue (on va se retrouver en slip dans la rue).
Meme si une mega crise économique touchait la planète, Apple serait toujours là, blessé, mais toujours là.
Le #1024582
spamnco a écrit :

Et personne pour parler d'une extraordinaire bulle spéculative !
On a connu ça entre 1998 et 2000 et on trouvait le même genre d'articles qui faisaient croire aux gens que ça ne cesserait de monter... Et puis ceux qui sont aux commandes ont retirés leurs billes au meilleur moment et tous les autres ont bouffé la poussière et perdu jusqu'à 95% de leur capital.


Le lien que j'ai mis, c'est un peu le moteur des bulles spéculatives
Le #1024592
95% sans doute pas (ou pas tout de suite) mais plus de 50% c'est parfaitement envisageable.
Je vous rappelle que l'action France Telecom était largement au dessus de 200 euros en février 2000... Aujourd'hui elle est à 10 euros ! Pourtant elle n'a pas disparu elle se porte même plutôt bien c'est tout le principe d'une bulle spéculative et je maintiens que Apple est dans ce schéma même s'il est beaucoup plus concentré que la bulle de 2000 mais son poids dans l'économie Américaine est loin d'être négligeable.
Le #1025222
PROMMIX a écrit :

spamnco a écrit :

Et personne pour parler d'une extraordinaire bulle spéculative !
On a connu ça entre 1998 et 2000 et on trouvait le même genre d'articles qui faisaient croire aux gens que ça ne cesserait de monter... Et puis ceux qui sont aux commandes ont retirés leurs billes au meilleur moment et tous les autres ont bouffé la poussière et perdu jusqu'à 95% de leur capital.


Je pense que avant que Apple perde 95% de son capital, tu vas te retrouver en slip dans la rue (on va se retrouver en slip dans la rue).
Meme si une mega crise économique touchait la planète, Apple serait toujours là, blessé, mais toujours là.


Sauf que si les gens n'ont plus d'argent Apple risque de prendre une claque qui pourrait l'effondrer définitivement. Rien n'est éternel et encore moins dans ce business très mouvant et spéculatif. On m'aurait dit il y a 10 ans que des banques (et même des pays) feraient faillite, j'aurais attrapé un fou rire de cette "énormité" ... et pourtant
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]