Kiosque Apple : les éditeurs français cessent le boycott

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Les Echos
Apple iOS Kiosque

Avec iOS 5 apparaissait le kiosque d'Apple pour les journaux numériques, aussitôt boycotté par les éditeurs de presse français face aux conditions imposées. Ils se rangent finalement en partie aux arguments d'Apple.

Peu satisfaits de voir Apple s'intercaler dans leur relation avec leurs clients, les éditeurs de presse français ont choisi de bouder le kiosque d'Apple ( Newsstand ) apparu avec iOS 5 et censé offrir plus de visibilité aux éditions numériques et un accès simplifié pour les utilisateurs qui retrouvent là les dernières versions de leurs magazines téléchargées en tâche de fond.

Pour les éditions françaises, seuls les journaux La Tribune et Le Point étaient présents sur ce kiosque, les autres journaux ayant souhaité former leur propre regroupement. Mais après plusieurs mois de résistance, ils ont fini par abandonner : le journal Les Echos rapporte que le Syndicat de la Presse Magazine ( SPM ) a finalement voté la fin du boycott la semaine dernière.


On continue de négocier

Apple iOS KiosqueCe n'est pas tant que leur point de vue a changé. Les éditeurs estiment toujours qu'Apple abuse de sa position, avec sa dîme de 30% sur toutes les transactions et le contrôle des fichiers clients. Mais ils doivent reconnaître aussi que la présence sur le Newsstand est un plus pour les ventes des éditions numériques.

Le journal Le Point a plus que doublé ses ventes depuis son arrivée sur le kiosque en janvier dernier tandis que les magazines britanniques ont profité de fortes croissances sur leur marché. Difficile donc de résister à cet appel, quitte à continuer de négocier avec le groupe américain pour obtenir des conditions plus favorables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #907371
Personne aujourd'hui ne parle de ce problème mais ça me fait marrer quand certains s'accrochent à des marchés mourants qui se délocalisent et restent parfaitement muets sur le système qui se met petit à petit en place et entraînera à terme le paiement d'une dîme prohibitive à une société étrangère sur du travail 100% Français !

Personnellement ça me fait hurler mais soit personne ne capte ce qui se passe soit tout le monde s'en fout (je ne sais pas ce qui est pire).

Un VRAI sujet de société en cette période électorale en tous cas.
Le #907661
Eh, eh, on dirait que Apple a encore gagné cette manche.
Lorsqu'on a 80% du marché des tablettes on peut tout se permettre on dirait.
Y compris saborder les initiatives qui pourraient compromettre ce règne sans partage (pression sur Pegatron afin qu'il ne construise pas les ultrabook d'Asus au passage ...).

Lorsque les usagers du matos Apple (de même pour Microsoft qui travaille en sous-main pour imposer à nouveau les brevets de logiciel en Europe) comprendront qu'ils ne sont que des pions visant à asseoir une hégémonie, l'humanité aura fait un grand pas.

Aujourd'hui, plus que jamais, un truc vachement bien pensé n'est plus suffisant pour être élu.
Il faut bien regarder ce qu'il y a derrière.

95% des utilisateurs se fichent effectivement de ce qu'il y a derrière en considérant même qu'il serait bien con d'y aller voir : ça fonctionne, pourquoi aller chercher la petite bête ?

Mais ces 95 % seront les premiers à râler lorsqu'ils se rendront compte qu'ils se sont bien fait avoir.

Tout se paye.
Tout le temps.
Un jour ...

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]