Apple aussi prépare sa plate-forme pour objets connectés, capteurs et smart home

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Financial Times
Apple invitation logo

Pendant que Google adapte Android pour l'Internet des objets et des accessoires connectés, dont la plate-forme Android Wear à destination des montres connectées est la dernière manifestation, le groupe Apple serait prêt à dévoiler la sienne durant la conférence WWDC du 2 juin prochain.

Le groupe Apple aura plusieurs nouveautés à dévoiler durant sa conférence développeurs WWDC le 2 juin à San Francisco et si la présentation d'iOS 8 est l'un des événements attendus, elle pourrait s'accompagner de l'annonce d'une plate-forme spécifique pour gérer l'Internet des objets, ses capteurs et ses nombreuses connexions à alimenter, croit savoir le Financial Times.

ios 8 Elle pourrait donner lieu à l'émergence de tout un écosystème associé aux capteurs pour la maison - thermostat, capteurs de présence, gestion distante d'équipements ménagers, caméras de sécurité... - et serait une réponse aux efforts de Google pour s'inviter sur ce terrain, représentés notamment par son rachat du spécialiste des thermostats Nest Labs en début d'année, et de Samsung qui est en train de transformer les appareils ménagers en objets connectés pilotables depuis un terminal mobile.

La plate-forme d'Apple visera logiquement à faciliter la connexion et la gestion des systèmes domotiques, comme l'activation des éclairages dans la maison par la détection de la connexion sans fil de l'iPhone de l'utilisateur, par exemple, système décrit dans un brevet récemment obtenu par le groupe de Cupertino.

iOS restera bien sûr au centre de l'initiative d'Apple, avec ses terminaux mobiles et ses applications tierces,  et ce sera l'occasion de faire naître une nouvelle gamme d'accessoires restant dans l'écosystème de la firme à la pomme.

iPhone 5S 02 Le Financial Times indique que le groupe californien est déjà en contact avec un groupe de fabricants d'accessoires pour faire certifier leurs produits et les vendre dans ses boutiques Apple Store et ses points de vente.

Et pour prendre l'avantage dans un marché qui s'annonce déjà concurrentiel, Apple devrait mettre en avant la sécurité des dispositifs exploitant sa plate-forme dédiée. Le sujet est sensible depuis les révélations sur les écoutes de la NSA et une communication bien pensée sur la sécurisation de ses dispositifs peut faire mouche, à l'heure où la dissémination des données personnelles montre aussi des aspects négatifs certains.

Le groupe peut également surfer sur les interrogations concernant le modèle de Google et son intention supposée de vouloir placer des publicités partout, jusque dans les équipements du quotidien, comme les réfrigérateurs, les thermostats ou les montres connectées.

Selon ces projets, les Apple Stores joueront encore un rôle essentiel pour la visibilité et la diffusion des accessoires, le groupe de Cupertino conservant un contrôle étroit sur ce qui est fait et vendu dans ses boutiques.

Il commercialise déjà une série d'accessoires et de capteurs pour la maison pouvant être contrôlés depuis une application mobile sur iPhone ou iPad. Et toujours avec la promesse de la simplicité de connexion et d'usage du fait de l'intégration étroite entre software et hardware, au prix d'un balisage étroit de ce qui peut être fait ou pas.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]