Apple vs Samsung : l'argument Sony diffusé hors du tribunal

Le par  |  3 commentaire(s) Source : All Things Digital
MWC 2008 Samsung F700 01

Empêché de déployer son argumentation selon laquelle Apple s'est inspiré d'idées provenant de designers chez Sony pour concevoir son iPhone, le groupe Samsung a publié ces informations à la presse...ce qui n'est pas du goût de la juge Lucy Koh.

Dans le procès qui vient de s'ouvrir et qui oppose Apple et Samsung sur des questions de droits de licence et d'accusation de copie du design de leurs produits mobiles, le groupe coréen voulait lancer une première attaque en affirmant qu'Apple ne pouvait accuser les autres fabricants de copie car la société s'était elle-même inspirée d'idées en provenance de designers chez Sony.

Apple accuse en effet Samsung de s'être fortement inspiré de son iPhone pour concevoir sa gamme de smartphones Galaxy. Le groupe coréen tente quant à lui de montrer que le groupe de Cupertino s'est lui-même inspiré de produits existants et ne peut réclamer aucune paternité sur le design.

Cependant, l'argument " Sony ", qui repose sur un article de BusinessWeek paru en 2006, n'a pas été jugé suffisamment solide pour être présenté au jury chargé de trancher le litige entre les deux groupes. Samsung a vivement récusé ce rejet et a fait appel de la décision.

Dans le même temps, le groupe coréen a choisi de diffuser les bases de cette argumentation à la presse, ce qui n'a pas été du goût de l'équipe juridique d'Apple, qui y voit là matière à sanction, ni de celui de la juge principale Lucy Koh, qui a demandé à s'entretenir avec John Quinn, avocat principal chez Samsung.

Le blog All Things Digital précise qu'elle veut savoir qui a composé le communiqué de presse et qui en a autorisé la diffusion.

MWC 2008 Samsung F700 01

Samsung F700, annoncé en 2008


John Quinn a tenté à plusieurs reprises de montrer que le design de l'iPhone préexistait dans différents terminaux lancés bien avant le produit d'Apple et a voulu en faire la démonstration avec le modèle Samsung F700 qui présente un design rectangulaire aux bords arrondis et avait été conçu bien avant l'annonce du premier iPhone, alors qu'Apple affirme que le modèle F700 est une copie de l'iPhone.

La juge Lucy Koh n'a pas voulu non plus entendre cette argumentation, malgré l'insistance de Quinn, indiquant avoir déjà entendu plusieurs éléments dans le même sens. Les accusations de copie de design, tout comme les démonstrations d'existence de tendances dans l'industrie qui ne sauraient être revendiquées par un unique fabricant sont difficiles à dénouer ou même à mettre en évidence, et elles pourraient se retourner contre ceux qui les lancent si elles ne sont pas maniées avec précaution.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #999481
Samsung à raison de montrer ses preuves aux media le juge n'avait qu'a les recevoir avant maintenant il se plaint aux avocats. Il avait qu'a faire son boulot avant.
Le #1001192
@micropastis :

Vous avez trop bu ou vous ne connaissez rien aux règles élémentaires permettant la tenue d'un procés équitable : les avocats des deux parties ont des délais et des dates limites pour déposer TOUTES les preuves et les éléments dont ils disposent et qu'ils veulent qu'ils soient présentés aux jurés. Hors délai, nul autre document ou preuve ne peut être portée à la connaissance des jurés. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter les "effets de manche" des avocats pour étonner les jurés mais, surtout, rendre impossible à la partie adverse de les analyser en temps et en heures afin de lui permettre de présenter ses contre arguments.Ultérieurement des éléments tangibles viennent à être découverts ? Un autre procès pourra alors être demandé. C'est la base même de la justice !! Merci à vous, et à tout ceux qui se lâchent dans leurs commentaires du même genre, de se renseigner avant un peu sur le sujet, avant de raconter tout et n'importe quoi. La clarté des débats y gagnera énormément !!
Le #1001202
@micropastis :

Vous avez trop bu ou vous ne connaissez rien aux règles élémentaires permettant la tenue d'un procés équitable : les avocats des deux parties ont des délais et des dates limites pour déposer TOUTES les preuves et les éléments dont ils disposent et qu'ils veulent qu'ils soient présentés aux jurés. Hors délai, nul autre document ou preuve ne peut être portée à la connaissance des jurés. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter les "effets de manche" des avocats pour étonner les jurés mais, surtout, rendre impossible à la partie adverse de les analyser en temps et en heures afin de lui permettre de présenter ses contre arguments.Ultérieurement des éléments tangibles viennent à être découverts ? Un autre procès pourra alors être demandé. C'est la base même de la justice !! Merci à vous, et à tout ceux qui se lâchent dans leurs commentaires du même genre, de se renseigner avant un peu sur le sujet, avant de raconter tout et n'importe quoi. La clarté des débats y gagnera énormément !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]