Apple Store : dix mois sans nouveau directeur et les résultats reculent

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
apple store opéra

Depuis le départ de John Browett en octobre 2012, en même temps que Scott Forstall, il n'y a plus de directeur pour la gestion des boutiques Apple Store, dont les résultats connaissent un recul pour la première fois depuis quatre ans.

La mise en place des boutiques Apple Store, dans des lieux souvent prestigieux, avec des architectures qui retiennent l'attention pour certaines, et leur présentation au cordeau des derniers produits de la marque à la pomme, a créé un canal de distribution extrêmement visible et puissant, dont les CEO du groupe ne manquent pas de rappeler le dynamisme lors de leurs keynotes.

Mais depuis la mise à pied de John Browett en octobre 2012, dans la période tourmentée qui a vu aussi partir Scott Forstall après le cafouillage des débuts du service Plans sur iOS 6, l'activité n'a toujours pas retrouvé de directeur pour la piloter.

apple-store-carrouseldulouvre   John Browett n'a été en poste que quelques mois avant que certaines de ses orientations ne lui soient reprochées. Depuis, c'est Tim Cook qui assure l'intérim en attendant de lui trouver un successeur mais la quête, confiée à des chasseurs de tête, ne progresse pas bien vite.

Or, la situation se tend quelque peu avec une première baisse des ventes dans les Apple Store depuis plus de quatre ans. Pour son nouveau directeur, Apple privilégierait une candidature externe mais le défi d'une relance des ventes alors que le groupe a perdu de son lustre fait hésiter certains candidats potentiels.

Les Apple Stores restent pourtant un élément stratégique majeur pour l'entreprise qui redoubler d'efforts pour ouvrir de nouveaux sites en Chine. Les boutiques continuent d'offrir une très forte rentabilité au mètre carré que peuvent envier d'autres secteurs industriels, mais elle est en recul de 4,5% cette année, tandis que le chiffre d'affaires de l'activité s'est légèrement tassé par rapport à l'an dernier, pesant tout de même 4 milliards de dollars.

Un nouveau responsable, porteur d'une vision pour harmoniser les efforts, est donc fortement attendu, à charge pour lui de ne pas trop serrer la vis sur les réductions de coûts qui avaient atteint un point absurde, malmenant le fonctionnement même des boutiques et le renouvellement régulier de leur aspect.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1427782
Les Apple store seront ce qui coulera Apple. Dès que les revenus baisseront (ce qui ne saurait tarder, 3 ans max, sans doute bien avant). Car ces boutiques ne servent qu'à porter une image qui n'aura bientôt plus de raison d'être. Cela fait presque 5 ans qu'Apple n'est plus premier en termes d'innovation. Et ce n'est pas une marque de pur luxe. Que reste-t-il ? Des coûts ? Ils auraient dû apprendre à scinder leur gamme : démocratisation d'un côté, haut de gamme de l'autre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]