Apple VS FBI : Bernard Cazeneuve s'en mêle.

Le par  |  10 commentaire(s)
Bernard Cazeneuve

Alors que le débat fait toujours rage entre le FBI et Apple au sujet du déverrouillage de ses smartphones dans le cadre d'enquêtes, le ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve, se range du côté de l'agence fédérale américaine.

On se demandait quand Bernard Cazeneuve allait récupérer l'affaire qui oppose Apple au FBI pour nous décliner son avis à la sauce bien française. Quand on voit comment les divers événements terroristes de l'année passée ont été instrumentalisés par le ministère de l'Intérieur pour imposer des lois liberticides et tenter de reprendre la main sur Internet, l'absence d'intervention de Bernard Cazeneuve dans l'affaire FBI vs Apple était de mauvais augure...

iPhone-5C

Mais les choses sont finalement revenues à la normale, puisque le ministre de l'Intérieur a tout bonnement, et logiquement, indiqué se ranger du côté du FBI dans cette affaire.

Pour rappel, le FBI cherche depuis plusieurs mois à imposer à Apple le déverrouillage de l'iPhone 5C du terroriste de San Bernardino. En toile de fond, c'est le verrouillage et le chiffrement des données de tous les smartphones qui sont remis en cause par le FBI et les agences de sécurité, sur motif qu'ils permettent d'organiser des attentats et autres actes criminels en passant sous les radars des autorités...

Bernard Cazeneuve y est ainsi allé de son commentaire : "Je comprends parfaitement la préoccupation de l'administration américaine et je la fais mienne.". Le ministre évoque même la possibilité d'amener le débat en France : "Je ne pense pas qu'il faille engager un bras de fer" avec Apple ou autre entreprises proposant des échanges chiffrés, parce qu'elles auraient "intérêt à être nos partenaires." 'L'écosystème du numérique, c'est la démocratie. Si la démocratie n'est pas capable de se défendre elle-même, l'écosystème s'effondre. Il faut impérativement trouver des procédures et sous le contrôle et l'autorité du juge".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1885488
Pfff, quelle lamentable niveau... Incapable de se documenter. Comment peut on prendre parti quand on est incapable de comprendre une chose. ça, ça me dépasse...

Admettons que Apple installe une backdoor et, pour chaque gouvernement, installe une clef dédiée, ça donnera quoi? ils se sont posé la question une minute?
- Les écoutes des gens normaux seront possible certes, mais à part réduire la vie privée, ça n'apportera rien.
- Les personnes mal intentionnées utilisent déjà des app de cryptage ou-bien des programmes de voip cryptés anonymisées. Du coup, avoir la clef pour rentrer dans le smartphone ne servira absolument à rien si ce n'est à pouvoir se retrouver dans l'espace publique et être largement utilisée à mal....
C'est dingue le nombre de personnes avec le cerveau en option ou rangé dans le tiroir de leur bureau....
Le #1885489
BC ne met pas tes mains dans le cambouis .... c'est sale

Ou comme on dit : « plus on remue la merde, plus ça pue »
Le #1885494
DeepBlueOcean a écrit :

BC ne met pas tes mains dans le cambouis .... c'est sale

Ou comme on dit : « plus on remue la merde, plus ça pue »


Il nous manque ce Coluche
Le #1885499
Apple, FBI et Bernard Cazeneuve
Le #1885511
10 Qbits pour casser le SHA-256 en temps réel , le Dwave 2X qui équipe déjà Google et la Nasa et donc qui peuple les sous sols et le moindre placard a balais de la NSA (et de la moindre agence gouvernementale US) c'est 512Qbits, en attendant ou si ce n'est pas déjà fait les 1000Qbits, dormez sur vos oreilles on est pas capable de lire les contenus cryptés on vous encourage même a crypter vos appareils pour votre sécurité. On va nous faire le coup du Ministre offusqué ..que ses services n'en soient pas encore équipés. On nous fait bien bouffer de la merde sans que nous réagissions, du moment qu'on a les réseaux sociaux ...
Le #1885512
J'ai adoré la réplique de Tim Cook aux médias américains qui l'interrogeaient sur sa collaboration avec le FBI.... :

« Certaines choses sont difficiles et certaines choses sont justes. Certaines choses sont les deux. Ce que nous faisons est l’une de ces choses. »


Le #1885526
Il comprend quoi, lui ?

Au lieu d'utiliser le mot démocratie à toute les sauces, il ferait mieux d'en lire et surtout d'en comprendre la définition...


Le #1885557
"ils permettent d'organiser des attentats et autres actes criminels"
Tout comme les couteaux sont la cause des crimes...
C'est pas la faute des téléphones s'il y a des attentats.

Les gouvernements veulent accéder à la vie privée des gens, c'est tout. Qu'ils le disent clairement, ils passeront moins pour des cons en parlant de démocratie.
Le #1886345
L'accès aux smartphone servira toute dictature dans le monde, qui n'est que du côté du pouvoir. Le mot pouvoir d'ailleurs ne donne pas une garantie comme le mot juge. C'est la qualité humaine, combat permanent, qui est le futur de l'humanité ... Avoir du pouvoir sur un autre homme est la négation de l'humain ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]