Free Mobile : l'Arcep a décidé seule de revérifier le réseau

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Les Echos
Jean Ludovic Silicani president arcep

L'Arcep assure que sa décision de retester le réseau Free Mobile pour s'assurer de son taux de couverture est antérieure au courrier adressé par le ministre de l'industrie Eric Besson.

L'Arcep, autorité française de régulation des télécoms, a quelque peu agacée de la coïncidence entre son annonce d'une nouvelle vérification de la couverture de Free Mobile et la publication par Le Figaro d'un courrier du ministre de l'industrie Eric Besson l'incitant à effectuer de nouvelles mesures.

Interrogé par le journal Les Echos, son président Jean-Ludovic Silicani affirme que le choix de mener un nouvel examen du réseau Free Mobile avait été décidé par le collège de l'Arcep deux jours avant de recevoir le fameux courrier du ministre.

L'Arcep étant censée être une autorité indépendante, la publication de cette lettre a pu donner l'impression qu'elle était aux ordres du gouvernement. Jean-Ludovic Silicani se dit donc prêt à se justifier auprès du Parlement si cette notion d'indépendance était remise en cause.


Pas de favoritisme envers Free

Jean Ludovic Silicani president arcepL'Autorité se défend aussi de tout favoritisme à l'égard de Free Mobile, ce qui explique peut-être cette seconde vérification après celle du mois de décembre 2011 alors qu'aucun opérateur ne s'en est plaint officiellement.

Le temps de latence entre les premières insinuations concernant un réseau Free Mobile partiellement allumé et la décision de l'Arcep tient à ce fait : " si à chaque fois quelqu'un vient dénoncer son concurrent sans aucune preuve, alors nous sommes dans la République de la rumeur et non dans celle du droit ", précise-t-il aux Echos.

Le président de l'Arcep rejette enfin les accusations portant sur la qualité des tests pratiqués par l'Arcep : " nous ne contrôlons pas un réfrigérateur éteint qui peut éventuellement être allumé : nous nous assurons qu'il fonctionne et qu'il conserve bien les aliments au frais ". Par ailleurs, " même si 40% des antennes sont éteintes, tant que l'obligation de 27% de couverture avec son réseau propre est effective, le règlement est respecté ", souligne-t-il.

S'il s'avérait que Free ne respecte pas ses engagements, une procédure serait lancée, avec d'abord une mise en demeure, puis éventuellement une sanction financière voire le retrait de la licence. Comme pour les autres opérateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #900391
Très difficile d'avaler cela. On a vu des articles mentionnant que l'Arcep était très énervé de la demande du ministre. L'Arcep a toléré des retards pour les autres opérateurs. Si l'Arcep traite Free comme les autres, un contrôle actuel est inutile.
Avis personnel.
Le #900411
si free n a rien a se reprocher ce test est le bienvenu pour fermer le clapet a tout ces enfoirés qui veulent la peau de free
Les 3 mafieux n ont jamais respectés leurs engagement et leurs licence ne leurs a jamais est enlevées.
Finit les ententes finit les petit complot entre amis fini les accord minable pour nous mettre sur la paille! ca fait chier hein ? c est comme ca vous vous êtes gavé ? et bien l austérité vous guette voir ( j’espère )même pire !
Le #900481
@turbofil :
"... et bien l austérité vous guette voir ( j’espère )même pire !"

Voilà une réflexion que je qualifierais d'inconsciente car si les autres opérateurs venaient à disparaitre, rien n'empêcherait Free Mobile d'augmenter ses forfaits de manière exorbitante car il n'aurait plus de concurrents. Là, tu pleurerais pour un retour des "3 mafieux" comme tu aimes les appeler !
Le #900521
Je suis pas sûr d'y croire moi non plus.

Cette phrase, je la comprends mal déjà :
" Le temps de latence entre les premières insinuations concernant un réseau Free Mobile partiellement allumé et la décision de l'Arcep tient à ce fait : " si à chaque fois quelqu'un vient dénoncer son concurrent sans aucune preuve, alors nous sommes dans la République de la rumeur et non dans celle du droit " ".
Jusqu'à preuve du contraire, une "insinuation", ce n'est pas une accusation officielle, ni même une affirmation, c'est exactement la même chose qu'une rumeur, tant qu'il n'y a pas de preuves apportées.
Donc, dans la même phrase, on dit 2 choses contradictoires :
1) sans preuves, une insinuation n'est qu'une rumeur devant être ignorée par l'Arcep, sinon on n'est plus dans un état de droit.
2) L'Arcep a quand même mis beaucoup de temps (favoritisme ??, ohlàlà ...) à démarrer son enquête suite aux insinuations ...

Pour confirmer le tout, la phrase précédente, nous rappelle que " aucun opérateur ne s'en est plaint officiellement " ... donc, pourquoi l'Arcep s'est-elle auto-saisie ?
Bizarre, bizarre, ... vous avez dit bizarre ?
Le #900541
"... donc, pourquoi l'Arcep s'est-elle auto-saisie"

Peut-être pour montrer qu'elle travaille et ainsi justifier les salaires de ses employés et de ses dirigeants.
Le #900571
Si l'Arcep était restée sans réagir, il aurait été très facile de l'accuser de couvrir les agissements de Free Mobile (s'ils existent), étant seule habilitée à investiguer, après l'avoir quasiment accusée d'incompétence dans ce que je place sous le terme d'insinuations (que je positionne comme plus grave qu'une simple rumeur). Je suppose qu'est là le coeur de la contradiction effectivement apparente.

Le seul argument revendiqué de l'Arcep est de faire oeuvre de transparence et de sérénité, sous-entendu dans un contexte déjà électrique où les informations contradictoires abondent.

Chacun joue en effet à sa manière sur les mots pour se défendre ou attaquer.
Le #900581
à #5 Vinncennzo :

je pensais m'exprimer clairement, mais pourtant ça a pas l'air d'être le cas.

" si à chaque fois quelqu'un vient dénoncer son concurrent sans aucune preuve, alors nous sommes dans la République de la rumeur et non dans celle du droit "

à ton avis, où sont les preuves, qui justifient l'auto-saisine de l'Arcep ???

Comment qualifies-tu le travail de quelqu'un qui fait le contraire de ce qu'il dit -- même sous prétexte de montrer qu'il fait quelque chose -- ?
Le #900631
@Vinncennzo REDRESSEUR DE TORT ?
NON JE NE ME PLAINDRAIS PAS SI L4UN DES TROIS SE CASSAIT LA GUEULE BIEN AU CONTRAIRE J'EN RIRAIS IL N4AURONT EU QUE CE QU'ILS MÉRITENT.
AU FIAT J4AVAIS PAS DE PORTABLE AVANT EUX NI PENDANT JE N'EN AURAI PAS APRÈS.
ALORS CA TE PARLE LA ?
Le #900661
@frèzetagada :
Tu t'es très bien expliqué et je suis d'accord avec toi. En fait, mon commentaire était juste une boutade envers l'ARCEP justement !

@turbofil :
No comment Free fanboy !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]