Ariane V en plein préparatifs pour le lancement de quatre satellites Galileo

Le par  |  9 commentaire(s)
Ariane_6_concepts_under_investigation_1

Au mois de novembre, Ariane reprendra son programme de mise en orbite des satellites du réseau Galileo. Et la fusée se prépare déjà pour sa mission.

Le 17 novembre, Arianespace lancera une mission à la fois capitale et délicate : l'envoi simultané de 4 satellites du réseau Galileo. Habituellement, c'est par paire que la fusée place les satellites en orbite.

Pour l'occasion, le lanceur ne sera pas celui traditionnellement utilisé. Ainsi, c'est la version ES d'Ariane V qui se chargera de la mission. Cette version est spécialement conçue pour proposer une charge utile plus importante.

Le lanceur Ariane V ES est normalement capable d'acheminer 21 tonnes de matériel pour le placer sur une orbite située à 400 km d'altitude. Malheureusement, le réseau Galileo a besoin de se trouver à plus de 23 000 km de distance pour offrir une couverture totale du globe. L'astuce est que chaque satellite ne pèse que 730 Kg, de fait, le lanceur sera largement en mesure d'aller plus loin dans l'espace que ce qui est initialement prévu.

Déjà les quatre satellites sont arrivés en Guyane, sur le pas de tir de Kourou où s'organisent les préparatifs. Lorsqu'ils seront placés en orbite et activés, le réseau Galileo disposera de 18 satellites.

Le recours à Ariane V ES vise à accélérer le déploiement du réseau qui a déjà pris beaucoup de retard. En effectuant les lancements par groupe de quatre satellites, Arianespace espère diminuer de moitié le temps nécessaire à la mise en oeuvre de ce qui se présente comme le système de géolocalisation le plus précis au monde.

Au total, il faudra 30 satellites pour que le système soit complet. Malgré tout, Arianespace estime qu'il sera possible d'activer le service dès 2016. Galileo ne devrait toutefois être parfaitement fonctionnel qu'en 2020.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1921689
"Le lanceur Ariane V ES est normalement capable d'acheminer 21 tonnes de matériel pour le placer sur une orbite située à 400 km d'altitude. Malheureusement, le réseau Galileo a besoin de se trouver à plus de 23 000 km de distance pour offrir une couverture totale du globe. L'astuce est que chaque satellite ne pèse que 730 Kg"
=>Ca n'a rien de magique ou d'astucieux, la charge utile varie selon l'orbite qu'on cherche à atteindre, tout simplement.
Le #1921696
Ca c'est vraiment un bonne nouvelle ! Un exemple de réussite européenne, et surtout un nouveau GPS indépendant des USA
Le #1921714
skynet a écrit :

Ca c'est vraiment un bonne nouvelle ! Un exemple de réussite européenne, et surtout un nouveau GPS indépendant des USA


La reussite est quand meme assez relative. Le premier sattelite gps a ete mis en orbite y a... 38 ans. Et nous europeens, on commence juste.
Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!
Le #1921723
Faut déjà qu'elle décolle...

J'espère que ça fera pas comme chez Elon...
Le #1921754
zac206 a écrit :

skynet a écrit :

Ca c'est vraiment un bonne nouvelle ! Un exemple de réussite européenne, et surtout un nouveau GPS indépendant des USA


La reussite est quand meme assez relative. Le premier sattelite gps a ete mis en orbite y a... 38 ans. Et nous europeens, on commence juste.
Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!


Bah en même temps, c'était peut-être pas très pertinent à l'époque de se lancer dans une opération aussi coûteuse alors que les USA s'en chargeaient...

Les choses ont changé maintenant qu'ils affichent clairement leurs ambitions impérialistes, avec leur ingérance permanente dans les affaires européennes, le racket de nos sociétés, etc.
Le #1921778
zac206 a écrit :

skynet a écrit :

Ca c'est vraiment un bonne nouvelle ! Un exemple de réussite européenne, et surtout un nouveau GPS indépendant des USA


La reussite est quand meme assez relative. Le premier sattelite gps a ete mis en orbite y a... 38 ans. Et nous europeens, on commence juste.
Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!
Oui mais notre GPS n'a plus rien à voir avec ceux des USA, ils sont beaucoup plus précis et performants...


Oui mais notre GPS n'a plus rien à voir avec ceux des USA, ils sont beaucoup plus précis et performants...
Le #1921786
skynet a écrit :

zac206 a écrit :

skynet a écrit :

Ca c'est vraiment un bonne nouvelle ! Un exemple de réussite européenne, et surtout un nouveau GPS indépendant des USA


La reussite est quand meme assez relative. Le premier sattelite gps a ete mis en orbite y a... 38 ans. Et nous europeens, on commence juste.
Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!
Oui mais notre GPS n'a plus rien à voir avec ceux des USA, ils sont beaucoup plus précis et performants...


Oui mais notre GPS n'a plus rien à voir avec ceux des USA, ils sont beaucoup plus précis et performants...


+1 aussi, ça valait le coût d'attendre
Le #1921818
Futurs GPS à destination du grand public ? ou réservé au domaine militaire ?
Le #1921888
DeepBlueOcean a écrit :

Futurs GPS à destination du grand public ? ou réservé au domaine militaire ?


Les deux mon capitaine
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]