Non, ARM n'est toujours pas à vendre

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
ARM logo pro

ARM Holdings affirme une nouvelle fois son intention de rester indépendant, sorte de garantie pour l'équilibre du marché, alors que le groupe fait régulièrement l'objet de rumeurs d'un prochain rachat.

ARM logoLes architectures ARM sont devenues incontournables dans les processeurs pour smartphones et elles sont déjà en bonne position pour dominer sur les segment des tablettes tactiles. Posséder la société qui conçoit les architectures pourrait devenir une tentation pour un fabricant de semiconducteurs de verrouiller le marché à son profit.

Les solides résultats financiers dévoilés par ARM depuis plusieurs trimestres confirment que l'activité de la société s'accroît rapidement et joue un rôle clé pour ces marchés, faisant naître des rumeurs d'une acquisition par un grand groupe qui pourrait alors diriger le développement de l'architecture selon ses besoins.

Une nouvelle fois, Tudor Brown, président de ARM, a rejeté ces hypothèses et rappelé l'intérêt de conserver une position indépendante sur le marché. ARM conçoit les architectures pour processeurs mobiles mais ne les produit pas, laissant ce rôle à ses clients fabricants de semiconducteurs, qui y ajoutent leurs propres optimisations pour se différencier.

" Tous nos principaux clients sont des concurrents entre eux et nous gérons cette alliance forcée...nous la gérons en restant indépendants et neutres ", a indiqué Tudor Brown lors d'un entretien accordé à Reuters.


Une question d'équilibre des forces

Selon lui, c'est justement cette indépendance qui est l'une des raisons du succès du groupe, et la perdre en se faisant racheter rendrait ses offres moins attractives. " Il y a beaucoup de gros poissons, les Qualcomm, Samsung, TI, Nvidia, Motorola...si l'une de ces sociétés voulait prendre l'ascendant, vous imaginez bien que les autres réagiraient aussitôt ".

Et de fait, ARM étant actuellement quasiment la seule solution disponible, il ne serait pas simple de se tourner vers d'autres alternatives. Les processeurs mobiles d' Intel ne sont pas encore vraiment prêts et n'ont pas encore fait leurs preuves.

D'autant plus que ARM ne compte pas limiter son savoir-faire aux processeurs d'applications. Sa gamme de processeurs graphiques Mali pourrait devenir un produit clé dans les trimestres à venir en formant une solution pertinente par son association avec les processeurs mobiles ARM, un marché qui est pour le moment l'apanage de la société Imagination ( avec sa famille PowerVR ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]