Europe : IE chute, Chrome devant Safari

Le par  |  6 commentaire(s)
navigateurs-201003-1

AT Internet fait le point européen sur la situation des navigateurs Web. Internet Explorer poursuite sa chute dans le baromètre et Google Chrome est déclaré grand vainqueur. Le Ballot Screen n'aurait pour le moment que peu d'incidence sur l'évolution du classement.

navigateurs-201003-1Après Net Applications, c'est AT Internet Institute qui s'occupe de faire le point sur la popularité supposée auprès des internautes des navigateurs Web. Un focus sur l'Europe mais un même constat pour Internet Explorer : la chute. À moins de 60 % de part de marché au niveau mondial, IE se retrouve également aussi sous cette barre en Europe en termes de part de visites sur un panel de 17 011 sites Web. C'était du reste déjà le cas depuis décembre 2009.

La moyenne européenne d'Internet Explorer est ainsi évaluée à 57,1 % en mars 2010, soit une chute de plus de 7,5 points en un an. Point intéressant, AT Internet Institute estime qu'il n'y pas eu d'effet Ballot Screen dans la chute d'Internet Explorer qui s'est poursuivie à un rythme déjà en place. Cet écran multichoix pour le navigateur Web est diffusé auprès des utilisateurs Windows depuis le mois de mars et fait suite à une plainte déposée auprès de la Commission européenne par Opera Software.

Malheureusement pour l'instigateur de la plainte, AT Internet Institute est tout aussi sceptique quant au bienfait du Ballot Screen pour Opera qui affiche une stabilité avec 2,2 % en Europe. L'institut n'a toutefois qu'un recul très limité sur le Ballot Screen puisque les chiffres annoncés datent de mars 2010 et la diffusion de l'écran a été progressive en Europe au cours de ce même mois.

De stabilité, il est aussi question pour Firefox dont la part de visites n'a que peu évolué depuis décembre 2009 pour atteindre 29,6 % en mars. De même pour Safari qui affiche 5,2 % et perd sa troisième place européenne. Si pour ces concurrents d'IE, il faut parler de stabilité, c'est que forcément la chute d'IE profite à Google Chrome qui s'octroie de peu la troisième place avec 5,3 %.

navigateurs-201003-2

" Google Chrome profite d'une large campagne de promotion et franchit les 5 % en part de visites avec un gain de près de 4 points en un an ", commente AT Internet Institute. Une large campagne de promotion, certes, mais après tout avec l'omniprésence de Google sur le Web, on peut se dire que plus de 5 % ce n'est pas forcément si extraordinaire que cela.

Un frein à la progression de Google Chrome pourrait bien être cette même omniprésence et ce côté Big Brother qui colle à la peau de Google. Et attention, par petites touches Microsoft tente d'exploiter cette mauvaise image en pointant par exemple du doigt l'Omnibox de Chrome qui serait trop bavarde avec les serveurs Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #635511
.../Un frein à la progression de Google Chrome pourrait bien être cette même omniprésence et ce côté Big Brother qui colle à la peau de Google. Et attention, par petites touches Microsoft tente d'exploiter cette mauvaise image en pointant par exemple du doigt l'Omnibox de Chrome qui serait trop bavarde avec les serveurs Google./.....

Ms joue a l'arrosseur arrosé là.
les loups vont commencer a se bouffer entre eux.

Omnibox contre WGA(et plus si affinitée).

le trio gagnat ms/google/facedebouc/
et n'oublions pas les outsiders.......







Le #635531
mais c'est comme fb, tout le monde s'en branle de ça...

sauf moi. et toi visiblement.
Le #635581
De toute façon faut être lucide, quelque soit l'entreprise qui propose un service gratuit, il faut qu'elle y trouve son compte.
Les utilisateurs dévoilent leurs comportement et leurs habitudes gracieusement, pourquoi les géants s'en priveraient ils ?
Le #635631
@benhur-marcel : +10, on passe tellement notre temps à exempter les gens de toute responsabilité.
Le #635731
C'ets un peu l'avantage des projets open-source.

Aprés, je suis d'accord: il y a des logiciels propriétaires et gratuits qui n'ont pas d'équivalent. Mais pour moi c'est la balance défauts/qualités qui détermine vers quoi je m'oriente personnellement: à fonctionnalités égales, je pencherais sans doute vers le plus libre des projets.

Pour les navigateurs, c'est une des raisons qui font que je reste sur FF. Chrome est plus véloce, plus léché, mais ces avantages ne compensent pas le fait que Google soit avant tout une régie publicitaire, qu'il n'y a pas autant de plug-ins, etc...

Question de choix, donc. Comme d'hab. Et je comprends aussi que les gens qui en ont RAF de l'info prennent le + médiatisé/celui qui se présente.
Anonyme
Le - Editer #635961
Perso, je radote mais j'utilise Firefox (la version de développement nightly) qui fonctionne très bien. Un p'tit thème pour le rendre plus attrayant, quelques add-ons pour l'ergonomie et ça roule .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]