Bango : on surfe plus sur Blackberry que sur iPhone

Le par  |  1 commentaire(s)
Bango logo

Bango, société fournissant des solutions de paiement mobile et d'analyse du trafic de sites Web mobiles, casse le mythe de l'iPhone en tant qu'outil privilégié de surf sur Internet, d'après ses dernières statistiques, et invite les développeurs à ne pas oublier les smartphones Blackberry.

Bango logoAprès le cabinet d'études Strand Consult qui casse le mythe de l' iPhone générateur de revenus pour les opérateurs, c'est au tour de Bango, spécialiste du paiement mobile et fournisseur de statistiques sur le Web Mobile, qui remet en question l'usage du surf Internet sur le terminal d' Apple.

Selon ses derniers chiffres, il apparaît que le trafic Web mobile mondial est bien plus important sur Blackberry que sur iPhone grâce à l'élargissement de sa cible d'utilisateurs vers le grand public et une gamme de terminaux couvrant l'ensemble des segments du marché des smartphones et dont beaucoup sont maintenant dotés du WiFi.

En fait, Bango veut attirer l'attention des entreprises et des développeurs sur les opportunités autour des Blackberry alors que l' iPhone occupe le terrain médiatique et occulte la réalité, décrite par Ray Anderson, CEO de Bango :

" Avec tout le buzz entourant l' iPhone d' Apple et la ruée pour tenter d'en profiter, beaucoup d'entreprises ne se rendent pas compte que trois fois plus de personnes surfent sur le Net depuis un Blackberry. La course des smartphones bat son plein mais c'est le Blackberry qui joue les Usain Bolt en tête. "


Ne pas oublier les internautes mobiles sur Blackberry

Blackberry Curve 8520Bango recommande donc aux entreprises de s'assurer que leurs sites mobiles et leurs campagnes marketing sont optimisés pour être accessibles depuis un smartphone de Research in Motion.

On ne compte plus en effet les sites mobiles adaptés spécifiquement  à l'iPhone mais pas forcément aux Blackberry. Il faut avouer que leur navigateur Web n'est pas non plus très excitant, ce qui pourrait rapidement changer avec la récente acquisition d'un éditeur spécialisé dans les navigateurs Web mobiles.

Bango, spécialiste des mesures d'audience mobile et des solutions de paiement mobile, a évidemment un intérêt à présenter les choses sous cet angle, mais le fait est que le succès de l' iPhone ne doit pas faire oublier que d'autres acteurs tout aussi performants représentent une base d'utilisateurs conséquente et qu'il conviendrait de mettre à profit pour augmenter les espoirs de revenus pour les marques.

L'image réductrice du Blackberry en tant que terminal de messagerie a joué contre lui concernant l'usage Web mobile. Mais le succès des ventes de ces smartphones et la polyvalence voulue par Research in Motion pour toucher un plus vaste public impliquent qu'il y a là une masse d'internautes mobiles à ne pas négliger.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #518561
Je ne connais pas le navigateur des Blackberry,
mais j'ai essayé une fois de surfer sur un Nokia N95.

Vingt minutes pour configurer un simple accès wifi et simplement afficher une page...
Un navigateur déplorable et une ergonomie d'un autre âge.

Je suis retourné de cette expérience toujours plus convaincu que l'iPhone dispose du premier véritable navigateur mobile utilisable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]