Barnes & Noble : vers une séparation de l'activité Nook

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Associated Press
Nook Ereader logo pro

Le libraire, confronté à la forte concurrence d'Amazon sur les liseuses d'ebooks, étudie la possibilité de séparer cette branche de son activité de libraire. Une hypothèse fortement désapprouvée par les investisseurs.

Barnes Noble logoPas facile d'avoir Amazon et ses liseuses Kindle comme concurrents. Le libraire Barnes & Noble, qui dispose de sa propre gamme d'eReaders Nook et même d'une version tablette avec la Nook Tablet, en fait l'expérience et cherche comment contourner le problème.

Numéro deux du marché US, il envisage néanmoins la possibilité de se séparer de la branche Nook pour en faire une activité séparée de son métier de libraire et, officiellement, renforcer un potentiel qu'elle ne peut pas trouver en restant dans son giron.

Son CEO, William Lynch, a indiqué qu'il explorait plusieurs pistes pour fortifier l'activité Nook qui doit générer 1,5 milliard de dollars en 2012 mais coûte aussi très cher à entretenir et consolider. Il n'est toutefois pas aller jusqu'à évoquer sa cession à un concurrent. Cela pourrait cependant faire partie des solutions envisagées, une décision devant être prise d'ici deux mois.


Des temps difficiles pour le libraire
Nook Tablet 02Cette transition dans la stratégie du libraire, qui a toujours soutenu à bout de bras ses liseuses Nook, intervient à un moment où la société vient d'annoncer une baisse de ses prévisions de bénéfices pour l'année du fait d'une concurrence en ligne accrue ainsi que d'une augmentation de ses coûts publicitaires et de présence à l'international.

Ces deux nouvelles conjointes ont fait plonger le cours en bourse qui a dévissé de près de 30%, passant sous la barre des 10 dollars. Pour les analystes, les liseuses Nook et leur catalogue d'ebooks est aussi un produit d'appel pour les activités de librairie plus classiques de Barnes & Noble, de la même façon que les produits Kindle facilitent la diffusion de la marque et des services Amazon.

Cependant, là où Amazon se félicitait de ses ventes de Kindle, Barnes & Noble a indiqué avoir surestimé la demande pour ses liseuses Nook classiques, malgré une hausse des ventes de l'ensemble de la gamme de 70%.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]