Téléchargement de musique gratuit : Beezik s'arrête

Le par  |  5 commentaire(s)
Beezik-logo

Fin de l'aventure pour le service de téléchargement musical gratuit Beezik qui va fermer ses portes.

Les responsables de BeeAd ont annoncé à FrenchWeb.fr l'arrêt volontaire de Beezik, un site édité par cette régie publicitaire spécialisée dans la vidéo. Trop " franco-français ", le site de téléchargement musical gratuit n'entre plus dans la stratégie du groupe.

L'année dernière, BeeAd a fusionné avec Ebuzzing. Bonne nouvelle pour les salariés de Beezik, ils seront conservés dans les effectifs du groupe. C'est par contre une mauvaise nouvelle pour les internautes français qui utilisaient Beezik.

BeezikLancé en 2009, le service Beezik a pour concept de permettre le téléchargement gratuit de musique conditionné à la consultation de publicité pré-téléchargement. Des titres au format WMA DRM à 192 kbps, mais une partie du catalogue est en MP3 sans DRM ( les 3/4 des titres selon le site ).

En septembre dernier, Beezik avait annoncé la signature de Warner Music et ainsi l'intégralité des catalogues des majors du disque en plus d'indépendants. Beezik revendique 3 millions d'utilisateurs inscrits, 1 million d'applications mobiles téléchargées et plus de 1,5 million de titres téléchargés chaque mois.

Un système à l'équilibre mais pas suffisamment rentable. " La faute aux droits à payer aux maisons de disque ", explique Pierre Chappaz, le fondateur d'Ebuzzing. Il ajoute : " dans l'univers de la musique, la complexité des négociations sur les droits pays par pays rendrait l'internationalisation d'un service comme Beezik coûteuse et problématique. "

Beezik vit actuellement ses dernières semaines.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1217422
" La faute aux droits à payer aux maisons de disque ", explique Pierre Chappaz, le fondateur d'Ebuzzing. Il ajoute : " dans l'univers de la musique, la complexité des négociations sur les droits pays par pays rendrait l'internationalisation d'un service comme Beezik coûteuse et problématique. "

Ils leur a fallu 3 ans pour découvrir ça?
Le #1217552
On est sur la bonne voie pour changer les mentalités et réduire le téléchargement illégal
Anonyme
Le #1217682
PROMMIX a écrit :

" La faute aux droits à payer aux maisons de disque ", explique Pierre Chappaz, le fondateur d'Ebuzzing. Il ajoute : " dans l'univers de la musique, la complexité des négociations sur les droits pays par pays rendrait l'internationalisation d'un service comme Beezik coûteuse et problématique. "

Ils leur a fallu 3 ans pour découvrir ça?


C'est juste que les droits n'ont fait qu'augmenter.
Ce qui était rentable il y a 3 ans ne l'est plus.
Le #1217812
LalalaLa lala laaaaaaa


Le #1217962
Alors là je suis profondément dégoûté !
Depuis peu, Beezik avait sorti son propre lecteur qui permettait d'écouter la musique téléchargée sur ton téléphone, c'était bien pratique, fini Windows Media Player !

Quant à regarder une publicité de 30 secondes par mois, bichette, c'est très dur en effet , certains ne regardent jamais la TV ni même Youtube !!!

Qui plus est, Beezik proposait certains titres en mp3 (Moriarty, Tribute to Caro Emerald par exemple...). Forcément c'était pas du Rhinna, Lady Gaga ou Justine Bi-Beurre...

Merci Beezik d'avoir promu ce modèle économique malgré toutes les critiques des utilisateurs mécontents de la gratuité. Adieu...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]