Déjà 17,3% des PC en haut débit en Europe sous HSPA / LTE ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Berg Insight Logo

Selon une étude du cabinet suédois Berg Insight, le haut débit mobile représentait 17,3% des connexions haut débit sur PC fin 2009. Une révolution en marche ?

Berg Insight LogoLe haut débit mobile séduit sur smartphone mais aussi...sur PC, où il peut jouer un rôle pour l'informatique nomade mais aussi pour l'informatique fixe ( backup d'une liaison fixe, par exemple, ou organisation de l'espace plus fluide ).

Et, sur ce dernier point, les réseaux HSPA ( High Speed Packet Access ) ont amorcé une tendance qui va s'amplifier avec l'arrivée de LTE ( Long Term Evolution ), avec des débits supérieurs et un temps de latence réduit, rapprochant encore l'expérience du Web par les réseaux mobiles de celle de l' Internet fixe.

Et déjà, le cabinet d'études Berg Insight note que les connexions HSPA / LTE comptaient pour 17,3% des connexions haut débit des ordinateurs en Europe fin 2009, avec 25 millions d'abonnés, en hausse de 71% par rapport à l'année précédente.

Une valeur qui devrait continuer de progresser à un rythme annuel de 21,6% sur cinq ans, pour atteindre les 81 millions d'abonnés d'ici 2015. Côté Etats-Unis, la proportion du haut débit mobile n'en est encore qu'à 7,1%, mais ce marché devrait progresser à un rythme supérieur, de 34,8% annuellement sur cinq ans, pour atteindre les 42 millions d'abonnés.


Evolutions disparates
en Europe
Mais même au sein de l'Europe, les niveaux d'adoption sont très variables. L'Autriche, au fait des réseaux 3G, possède un taux de pénétration de 15%, ce qui représente l'équivalent de 40% des lignes haut débit du pays.

Dans la zone médiane, avec un taux de pénétration de 10%, on trouve des pays comme la Suède, le Danemark, la Norvège l'Irlande et le Portugal, tandis que d'autres, comme la Belgique, les Pays-Bas, la Hollande et la Grèce possèdent des taux de pénétration de moins de 3%.

Cela concerne aussi bien les PC dotés d'un modem data embarqués que ceux disposant d'une PC Card ou d'une clé USB 3G. Berg Insight prévoit que les premiers, encore peu nombreux, vont se multiplier dans les années à venir, profitant de la baisse des prix et devenant une sorte de fonctionnalité standard pour les ordinateurs portables.

Mais les modems sous forme de clé sont encore là pour un moment, car ils permettent de s'adapter aux nouvelles technologies réseaux à peu de frais. Ces dispositifs ont représenté 66 millions d'unités en 2009, principalement écoulés par les équipementiers chinois Huawei et ZTE, et devraient compter pour 80 millions d'unités en 2010 ( source : ABI Research ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]