Fréquences mobiles : vers un deuxième dividende numérique

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Les Echos
antennes relais

Les réserves de fréquences sont une ressource rare et demandée pour accompagner l'accroissement des usages mobiles. Un deuxième dividende numérique pourrait bien être nécessaire mais ne verra pas le jour avant...dans dix ans.

antennes relaisPour déployer des réseaux mobiles à haut et très haut débit, il faut disposer de fréquences, et même de beaucoup de fréquences. Or le spectre des radiofréquences est une ressource rare et convoitée par plusieurs secteurs de l'industrie.

Les fréquences disponibles font l'objet de véritables batailles de lobbying puisqu'en dernier ressort, ce sont les gouvernements qui en gèrent les attributions temporaires par des licences accordées sur une période de temps définie ( les sociétés qui les exploitent n'en sont que " locataires " ).

Le passage de la diffusion de la télévision d'un mode analogique au mode numérique a permis de dégager des fréquences dans la bande 800 MHz qui seront attribuées aux réseaux mobiles à haut débit ( LTE ou Long Term Evolution, notamment ) qui seront déployés en France à partir de 2012 et surtout 2013.

Elles constituent ce qui a été appelé le dividende numérique et elles feront l'objet d'un processus d'enchère entre les opérateurs mobiles dès cette année ( et en fait dès le premier semestre 2011 ). Mais elles ne suffiront pas à garantir l'explosion du trafic data mobile attendu ces prochaines années.


Un deuxième dividende numérique se prépare
Dès à présent, et dans la foulée du voeu d'Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de rapprocher les différentes agences de régulation des fréquences ( Arcep, CSA et ANFR ), c'est un " deuxième dividende numérique " qui est déjà anticipé.

L'ancien dirigeant de l' ANFR, François Rancy, a en effet suggéré qu'il fallait se pencher dès à présent sur la libération de nouvelles fréquences pour le haut débit mobile... mais qui ne sera effective que d'ici 10 ans.

Malgré tout, la recherche de nouvelles ressources spectrales pourrait faire l'objet de premières propositions dès 2016, en même temps que les conférences des instances internationales de régulation des télécommunications de l' UIT ( Union Internationale des Télécommunications ) pour préparer le terrain.

Cette fois, ce sont des fréquences issues de la bande 700 MHz qui pourraient être dégagées. Cette ressource est déjà utilisée aux Etats-Unis pour les réseaux mobiles très haut débit  LTE ( Long Term Evolution ), dans la foulée du changement de norme pour la TNT, qui passera du DVB-T au DVB-T2.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]