Gartner : pas plus de 5% de part de marché pour BlackBerry 10 en 2016

Le par  |  2 commentaire(s)
blackberry

Quelle place pour BlackBerry 10 dans le contexte actuel du marché mobile, dominé par Android et iOS, et alors que Windows Phone 8 tente son entrée ? Le cabinet d'études Gartner évalue les atouts les freins de la plate-forme dans le contexte de l'entreprise.

Les débuts de BlackBerry 10 sont encourageants, avec de nombreux opérateurs ayant choisi de soutenir la plate-forme (toujours dans l'esprit de la troisième voie, alternative à Android et iOS) et de bonnes nouvelles qui ne manquent pas d'être aussitot relayées pour faire taire le pessisme des analystes.

Cela suffira-t-il pour permettre à BlackBerry de retrouver une place de premier rang dans le paysage mobile mondial ? Le cabinet d'études Gartner s'interroge sur cette possibilité, essentiellement du point de vue de son adoption par l'entreprise.

Logo Gartner Les analystes observent que si la plate-forme constitue une proposition cohérente et attractive, les conditions du marché sont devenues telles qu'il lui sera très difficile de s'imposer par rapport aux deux leaders Android et iOS, et face à Windows 8 / Windows Phone 8, et feront que l'OS de BlackBerry ne devrait pas dépasser les 5% de part de marché à l'horizon 2016.

Ils suggèrent que la façon dont BlackBerry va promouvoir sa plate-forme sera un défi permanent mais pas impossible pour séduire développeurs et utilisateurs finaux et que les qualités intrinsèques de l'OS font que les entreprises ne doivent pas hésiter à le tester, même sans intention directe de l'adopter ou d'en assurer le support.

Le cabinet Gartner suggère également que même si BlackBerry présente une notoriété dans le domaine professionnel, elle ne suffira pas à elle seule à relancer le fabricant : c'est le succès sur le segment grand public qui sera décisif.

BlackBerry logoLes analystes recommandent aux entreprises d'attendre un peu avant d'adopter des solutions de gestion des terminaux (MDM ou Mobile Device Management)  de type BES10 ( BlackBerry Enterprise Service ) et de s'assurer du succès de BlackBerry 10 sur le segment grand public.

Ils observent également que BlackBerry n'a pas ouvert les API consacrées aux services MDM, alors que les entreprises ont tendance à vouloir affiner leurs systèmes de gestion de terminaux. Et si BES 10 supporte Android et iOS, la gestion n'y est pas aussi fine que pour BlackBerry 10. Une plus grande ouverture serait bienvenue, même si le soutien à BlackBerry 10 pourrait ne se manifester que dans une optique BYOD ( Bring Your Own Device ) et non dans une stratégie de choix spécifique de cette plate-forme.

On notera que BlackBerry a déjà commencé à faire des efforts en ce sens en se préparant à lancer BlackBerry Secure Work Space qui apporte les grandes fonctionnalités de cloisonnement des données pro / perso de BlackBerry Balance sur Android et iOS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1231162
Merci, je n'acheterai pas d'appareil blackberry, jvais plutot attendre en 2020 voir s'ils ont survécu...
Le #1231472
ahah les analystes ahah ! rien que pour ca j'ai envie de tester Blackberry X
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]