BlackBerry : le MI5 pour déchiffrer BBM

Le par  |  5 commentaire(s)
Blackberry Torch 9860

Selon une information du Guardian, le gouvernement britannique a demandé au MI5 de se pencher sur le déchiffrement de messages véhiculés via BlackBerry Messenger dans le cadre des enquêtes sur les récentes émeutes de Londres.

Blackberry Torch 9860La police britannique a constaté que les émeutiers londoniens avaient une prédilection très marquée pour le smartphone BlackBerry. Il faut dire que selon une étude Ofcom, 37 % des adolescents britanniques possèdent un BlackBerry.

Avec le service BlackBerry Messenger ( BBM ), les détenteurs d'un BlackBerry peuvent s'envoyer gratuitement des messages instantanés. Le système est fermé et chiffré, et permet donc une communication secrète. BlackBerry chiffre automatiquement les messages transmis à un autre détenteur du smartphone avec une utilisation des codes PIN, d'où des messages qui ne peuvent pas être interceptés.

BBM a été l'un des principaux moyens de communication pour les émeutiers, et les autorités britanniques ont demandé au fabricant canadien Research in Motion de collaborer dans le cadre des investigations menées. Une collaboration consentie qui a valu à RIM l'œil vengeur des Anonymous ( voir notre actualité ).

Si cette collaboration a ses limites, le Guardian révèle que le gouvernement britannique a mis ses services de renseignement sur le coup. Plus habitué à traiter les affaires terroristes, le MI5 va travailler avec le service de renseignements électronique ( Government Communications Headquarters ; GCHQ ) pour déchiffrer les communications sur BlackBerry Messenger, toujours dans le cadre des enquêtes sur les émeutes de Londres.

" Les ordinateurs du GCHQ et appareils d'écoute peuvent recueillir des messages audio et communications BBM. Le MI5 et la police peuvent identifier les propriétaires avec l'aide des opérateurs mobiles et fournisseurs d'accès à Internet. Les agences peuvent intercepter les messages téléphoniques et électroniques, identifier où ils ont été envoyés et leur destination "

, écrit le Guardian.

Si l'on ajoute à cela le fait que Premier ministre David Cameron a également souhaité un plus grand contrôle des réseaux sociaux ( qui n'ont pourtant pas eu un grand rôle dans les émeutes ), on peut se demander quel type de message est envoyé à un pays comme la Chine si souvent pointé du doigt par l'Occident pour son contrôle de l'Internet par exemple.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #820511
les BlackBerry utilisent de l'aes
RIM aurait implantée une backdoor :?
Le #820581
ils essayent, ils ne disent pas qu'ils y arrivent.

sinon, politique à la vue basse.

concernant la backdoor, il y avait eu un souci avec l'arabie saoudite (?) qui avait souhaité un chiffrage plus crackable: pas sûr que RIM n'ait pas plusieurs niveaux de chiffrages selon les 'lois en vigueur'.
Le #820621
Si certains doutaient que Cameron était de droite ...
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #820671
"on peut se demander quel type de message est envoyé à un pays comme la Chine si souvent pointé du doigt par l'Occident pour son contrôle de l'Internet"
=>Bah de toute façon ça fait longtemps que c'est clair: si nos dirigeants critiquent tant la Chine, c'est tout simplement parce qu'ils en sont jaloux: ils crèvent d'envie de réussir à faire aussi "bien" que la Chine au niveau contrôle des libertés et de la population et sont frustrés d'avoir tant de mal à mettre en place leur arsenal liberticide alors qu'en Chine c'est si facile. C'est pas plus compliqué...
Le #820811
Comme si les émeutes étaient dues à la technologie...

Ils serait temps qu'ils remettent un peu en cause leurs politiques fondée uniquement sur l'enrichissement personnel ces gros malins...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]