Sécurité : la NSA aurait accès à la messagerie mobile sécurisée de BlackBerry

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Spiegel
BlackBerry Q10

Les données des smartphones, mêmes sécurisées, n'auraient guère de secrets pour la NSA. Une foule d'informations issues des iPhone, smartphones Android et terminaux BlackBerry peuvent être récupérées selon les besoins de l'agence gouvernementale.

Les nombreuses révélations sur les programmes secrets d'écoute des communications par la NSA ( National Security Agency ) ont déjà confirmé que les données personnelles contenues dans les smartphones utilisant les grandes plates-formes mobiles peuvent être récupérées, et ce malgré la sécurisation mise en place.

Le journal Spiegel réaffirme cette réalité en donnant des détails d'après la consultation de documents internes de l'agence gouvernementale. Cette dernière a mis en place des groupes de travail concernant chaque OS mobile afin de trouver des portes d'entrée pour récupérer listes de contacts, trafic SMS, notes ou informations de localisation.

BlackBerry logoDans le cas de l'iPhone, il serait ainsi possible d'accéder à 38 fonctionnalités du terminal pour en récupérer les informations. Les terminaux BlackBerry, dont l'une des pierres angulaires du modèle économique repose sur la sécurisation des communications mobiles, seraient aussi infiltrables depuis 2009, avec l'exception d'une interruption cette année-là quand le fabricant a changé de partenaire et modifié sa méthode de compression des données. Dès mars 2010, les services de la NSA avaient trouvé un moyen de rétablir leur surveillance du trafic SMS.

Selon les documents consultés, l'agence gouvernementale est également en mesure d'accéder aux emails des BlackBerry, malgré leur protection qui est pourtant l'un des piliers du succès de la plate-forme et qui a conduit certains gouvernements à faire pression sur le groupe canadien pour tenter d'en obtenir l'accès.

L'affirmation de l'accès par des services de renseignement à la messagerie mobile sécurisée des BlackBerry avait déjà été affirmée il y a quelques mois par The Guardian, qui l'évoquait dans le cas d'une interception de données par le GCHQ, équivalent britannique de la NSA et qui travaille la main dans la main avec cette dernière.

Le Spiegel voit dans ces révélations un risque économique pour la marque BlackBerry mais divers rapports gouvernementaux dans le monde mettaient depuis longtemps en doute l'inviolabilité des communications sécurisées sur BlackBerry, conduisant certains pays (dont la France) à développer leur propre téléphone sécurisé.

Il reste que BlackBerry est l'OS mobile possédant les certifications de sécurité les plus poussées. Face aux affirmations d'accès aux données de ses smartphones, le groupe canadien avait affirmé avec force qu'il n'existait pas de backdoor intentionnelle dans son infrastructure.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1471492
De mieux en mieux Visiblement toutes les données sécurisées sur le Net, ne le sont que pour les newbies
Le #1471582
La différence entre un Bby et un iOS / android, c'est que pour le premier, seule la NSA peut intercepter les données; pour les seconds, le moindre noob peut trouver le mode d'emploi pour intercepter des données .. Donc bon .. Faut savoir relativiser
Le #1471592
L'étau ce resserre..
Le #1471602
Flyinpiz a écrit :

La différence entre un Bby et un iOS / android, c'est que pour le premier, seule la NSA peut intercepter les données; pour les seconds, le moindre noob peut trouver le mode d'emploi pour intercepter des données .. Donc bon .. Faut savoir relativiser


Comment fait on pour intercepter les communications sur android alors?
Le #1471612
chibre a écrit :

Flyinpiz a écrit :

La différence entre un Bby et un iOS / android, c'est que pour le premier, seule la NSA peut intercepter les données; pour les seconds, le moindre noob peut trouver le mode d'emploi pour intercepter des données .. Donc bon .. Faut savoir relativiser


Comment fait on pour intercepter les communications sur android alors?


Et sur iOS, pendant qu'on y est ?
Le #1471622
Flyinpiz a écrit :

La différence entre un Bby et un iOS / android, c'est que pour le premier, seule la NSA peut intercepter les données; pour les seconds, le moindre noob peut trouver le mode d'emploi pour intercepter des données .. Donc bon .. Faut savoir relativiser


On veut savoir, on veut savoir !
Le #1471652
Depuis 2001, ils sont devenus complètement paranos et ils voient le mal partout. Donc, vouloir avoir accès à toutes les données personnelles de tout un chacun est devenu une véritable obsession.
Pour ce faire, ils rémunèrent à coup de milliards les acteurs de l'Internet pour qu'ils s'adaptent aux technologies de la NSA et surtout pour qu'ils nient tout en bloc.
C'est là la marque de fabrique : quand ils nient, c'est que l'on met le doigt sur la vérité.
Preuve supplémentaire également qu'il faut vraiment éviter tout ce qui est 'cloud' car de la sorte, vous ne maîtrisez plus vos données (ex. Google cloué print).
Tout ce qui transite par des serveurs aux États-Unis doit être banni de nos habitudes.
Steve Wozniak en personne a fustigé les risques du 'cloud'
Le #1471692
A quoi la NSA n'a pas accès ?

Bref, tant que nous n'avons rien a cacher, ca va.

Mais notre liberté, doit être violée un certain nombre de fois par jour.
Le #1471902
Je suis quand même impatient de voir les conséquences économiques de la stupidité monumentale de la NSA et du gouvernement des USA.

Personnellement je suis déjà passé sur Duck Duck Go, je vais m'acheter quelques Bitcoins, me payer un VPN, boycotter Google...
Le #1471922
Et encore, on nous dit pas tout ....
La NSA a probablement des moyens plus poussés pour espionner pratiquement tout le monde .... mais c'est confidentiel !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]