Blackberry WebWorks : plate-forme d'applications Web HTML5

Le par  |  0 commentaire(s)
Blackberry WebWorks logo pro

L'événement DevCon 2010 a permis à Research in Motion de dévoiler la plate-forme de développement Blackberry WebWorks, tournée vers HTML5 et JavaScript pour plus de souplesse et une compatibilité des applications envers Blackberry OS 6 et le nouveau Blackberry Tablet OS, avec en plus le partage du code source de la plate-forme.

rim logoAvec l'arrivée d'un nouveau système d'exploitation Blackberry Tablet OS  venant équiper sa première tablette tactile Blackberry PlayBook, le fabricant Research in Motion a dévoilé lors du DevCon 2010 de San Francisco une nouvelle plate-forme de développement d'applications, baptisée Blackberry WebWorks.

Celui-ci va permettre de développer des Web apps entièrement en HTML5 et JavaScript et qui pourront interagir étroitement avec les fonctionnalités des smartphones Blackberry grâce à des API dédiées, comme c'est déjà le cas pour les applications Java pour Blackberry.

La plate-forme Blackberry WebWorks cumule les outils de développement Web pour Blackberry actuels et de nouveaux outils et services offrant la possibilité d'intégrer les derniers services Blackberry comme le service de géolocalisation Locate ou le tout nouveau Blackberry Advertising Service ( intégration de publicité mobile dans les applications ).

L'autre avantage est que les applications Web créées avec Blackberry WebWorks tourneront aussi bien sur Blackberry OS 6 que sur Blackberry Tablet OS. La plate-forme intègre un nouveau packager d'application qui fonctionne de la même façon que celui pour les applications Java, et avec les mêmes formats de fichiers, avec une distribution possible via le Blackberry App World, le gestionnaire Blackberry sur PC, en OTA ( Over the Air ) ou le BES ( Blackberry Enterprise Server ).

Les nouvelles API de Blackberry WebWorks ajoutent des briques permettant par exemple d'envoyer des SMS , de vérifier les journaux d'appel du smartphone ou de lire des fichiers audio directement depuis les applications, qui peuvent tourner en tâche de fond et gérer des systèmes de cache pour ne pas pénaliser les performances du terminal.


RIM joue la carte de l'open source

Et pour aller plus loin dans l'évolution permanente de ces outils, RIM annonce le partage du code source de sa plate-forme de développement Web, donnant la possibilité aux développeurs d'accéder au coeur du système et d'en améliorer certaines fonctionnalités.

" Nous avons commencé à supporter les communautés open source en travaillant sur le navigateur WebKit de Blackberry 6 et la réponse de la communauté open source a déjà été très positive. Nous sommes très excités à l'idée de voir jusqu'où cette initiative et le code que nous proposons seront amenés par la communauté des développeurs ", indique Alan Brenner, vice-président pour la plate-forme Blackberry.

La plate-forme ouverte de développement d'applications offre les mêmes mécanismes d'intégration et les mêmes niveaux de sécurité, de signature et d'infrastructure de distribution déjà en place pour les applications Java. De quoi s'assurer un suivi et une évolution régulière des outils tout en profitant des dernières avancées des langages Web comme HTML5.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]