Bouygues invoque un obstacle réglementaire pour empécher Numéricâble de racheter SFR

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Le Monde
martin bouygues

Bouygues Telecom a finalement relâché la pression sur Vivendi en accordant non seulement un délai supplémentaire pour le groupe concernant la réévaluation de son offre pour le rachat de SFR, mais également en laissant le choix à ce dernier concernant les deux dernières propositions en date. Pour autant, la guerre ne se relâche pas avec Numéricâble puisque l'opérateur vient d'invoquer un obstacle règlementaire pour bloquer les négociations.

Si Bouygues se veut ainsi un peu plus souple avec Vivendi pour amener ce dernier à engager des négociations pour le rachat de SFR, l'opérateur en profite également pour tacler Numéricâble en tentant de bloquer tout rachat possible.

mutualisation bouygues sfr À la veille de la fin du délai de négociation exclusive, Bouygues invoque ainsi un obstacle règlementaire au rachat de SFR par le câblo Opérateur. Selon l'opérateur, le rachat de SFR entre dans le cadre de la règlementation sur les secteurs stratégiques, ce qui permet au gouvernement de s'opposer au rachat d'une entreprise si elle n'a pas reçu un blanc-seing du ministère de l'Économie.

L'État serait ainsi donc en mesure de s'opposer à un changement du contrôle du capital de certaines entreprises, qui doivent ainsi s'assurer d'une autorisation préalable émanant de Bercy avant d'envisager toute signature.

Bouygues ressort ici une règlementation datant de 2006, à l'époque, c'est Pepsi qui lançait une fausse OPA sur Danone. L'état avec alors renforcé sa règlementation pour protéger les sociétés françaises du rachat des sociétés étrangères quand les entreprises locales exercent des activités lui permettant d'être " dépositaires de secrets de défense nationale."

Dans le cadre de SFR, la règlementation pourrait s'appliquer puisqu'il s'agit d'un opérateur téléphonique qui entretient une relation avec l'état et l'autorité dans le cadre de l'interception téléphonique de sécurité. Et puisque Numéricâble est une société étrangère, la situation pourrait amener l'État à imposer une validation préalable du rachat.

Alors que Vivendi avait évoqué la simplicité du rachat de SFR par Numéricâble compte tenu d'éventuels blocages de la transaction avec Bouygues par l'ARCEP ou l'Autorité de la concurrence, il semblerait que les risques de blocage soient ainsi reversés et bien plus élevés dans le cadre d'un rachat par Numéricâble désormais.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1705122
Ca va être un ensemble de coups bas cette histoire
Anonyme
Le #1705162
Je suis pour une fois en accord avec Bouygues sur ce sujet.
Numéricable étant une société étrangère, cette dernière pourra refuser de communiquer les renseignements demandés par les services de sécurité de notre pays.
De même, Numéricable sera en mesure d'intercepter toutes les communications pour des services étrangers.

Le #1705242
Du974 a écrit :

Je suis pour une fois en accord avec Bouygues sur ce sujet.
Numéricable étant une société étrangère, cette dernière pourra refuser de communiquer les renseignements demandés par les services de sécurité de notre pays.
De même, Numéricable sera en mesure d'intercepter toutes les communications pour des services étrangers.



Bah oui quoi !

On veut bien que les sociétés "étrangères" investissent dans notre pays , mais pas trop quand même hein , faut pas déconner

Intercepter les coms ? Tu savais pas ? Le Luxembourg se prépare même à envahir la France pour régler notre dette souveraine
Le #1705272
et bouygues compte sur ses petits copains du gouvernement. Mais montebourg vient de dire que finalement il le soutenait pas .. ha on m'informe que si ... non ? ha ? on s'autorise à dire dans les milieux autorisés
Le #1705302
tiseult>>>non, non, non, Montebourre-le-mou ne soutient absolument pas Bouygues, mais bon, il va quand même appliquer une loi de cour de récré (c'est-à-dire qu'on modifie les règles un peu comme on veut...) pour lui permettre de se faire des c... Euh, je veux dire lui permettre de garder une entreprise française en France...

A quand un tribunal populaire pour juger et virer ces incapables...
Anonyme
Le #1705322
Misstigry a écrit :

Du974 a écrit :

Je suis pour une fois en accord avec Bouygues sur ce sujet.
Numéricable étant une société étrangère, cette dernière pourra refuser de communiquer les renseignements demandés par les services de sécurité de notre pays.
De même, Numéricable sera en mesure d'intercepter toutes les communications pour des services étrangers.



Bah oui quoi !

On veut bien que les sociétés "étrangères" investissent dans notre pays , mais pas trop quand même hein , faut pas déconner

Intercepter les coms ? Tu savais pas ? Le Luxembourg se prépare même à envahir la France pour régler notre dette souveraine


Je sais de quoi je parle. Mais je suis lié par le secret professionnel, même si je ne suis plus en service actif
Le #1705352
Du974 a écrit :

Misstigry a écrit :

Du974 a écrit :

Je suis pour une fois en accord avec Bouygues sur ce sujet.
Numéricable étant une société étrangère, cette dernière pourra refuser de communiquer les renseignements demandés par les services de sécurité de notre pays.
De même, Numéricable sera en mesure d'intercepter toutes les communications pour des services étrangers.



Bah oui quoi !

On veut bien que les sociétés "étrangères" investissent dans notre pays , mais pas trop quand même hein , faut pas déconner

Intercepter les coms ? Tu savais pas ? Le Luxembourg se prépare même à envahir la France pour régler notre dette souveraine


Je sais de quoi je parle. Mais je suis lié par le secret professionnel, même si je ne suis plus en service actif



Mhhhh ?

Et que Bouygues soit à la botte du gouvernement ( ou vice et versa ) ne t'inquiètes en rien ?

Moi je ne fais pas confiance au châtelain ... pas plus qu'à ses maisons de mâââââçons en fibrociment
Le #1705402
Enieme tentative malhonnette, et mesquine de buygues telecon.

....et pendant ce temps la aucune evolution de la boutique. Ils n'en ont plus rien de cirer de la 4G, des clients et des vaches a lait !
Le #1705472
Oui, cette histoire devient franchement ridicule , et peut-être aussi un peu nauséabonde !

Que Vivendi se prononce définitivement, et qu'on arrête ces racolages de dernière minute ... surtout quand des ministres (aussi incapables que Montebourg ! )se permettent de juger tel ou tel intervenant "préférable" à d'autres concurrents ...
Anonyme
Le #1705532
Misstigry a écrit :

Du974 a écrit :

Misstigry a écrit :

Du974 a écrit :

Je suis pour une fois en accord avec Bouygues sur ce sujet.
Numéricable étant une société étrangère, cette dernière pourra refuser de communiquer les renseignements demandés par les services de sécurité de notre pays.
De même, Numéricable sera en mesure d'intercepter toutes les communications pour des services étrangers.



Bah oui quoi !

On veut bien que les sociétés "étrangères" investissent dans notre pays , mais pas trop quand même hein , faut pas déconner

Intercepter les coms ? Tu savais pas ? Le Luxembourg se prépare même à envahir la France pour régler notre dette souveraine


Je sais de quoi je parle. Mais je suis lié par le secret professionnel, même si je ne suis plus en service actif



Mhhhh ?

Et que Bouygues soit à la botte du gouvernement ( ou vice et versa ) ne t'inquiètes en rien ?

Moi je ne fais pas confiance au châtelain ... pas plus qu'à ses maisons de mâââââçons en fibrociment


Lorsqu'une personne commence à insulter ou à dénigrer comme tu le fais, c'est que tu sens que tu n'as aucun argument valable pour te justifier.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]