4G en 1800 MHz : Bouygues Telecom décolle en bourse

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Challenges.fr
Bouygues-Telecom-logo

Sans surprise, l'autorisation donnée par l'Arcep à Bouygues Telecom pour l'exploitation de la bande 2G 1800 MHz pour des services 4G fait fortement grimper le cours de l'opérateur tandis que la concurrence s'époumone à dénoncer une distorsion du jeu de la concurrence.

En accordant à Bouygues Telecom le droit d'exploiter la bande 2G 1800 MHz pour des services mobiles 4G dès le mois d'octobre 2013, même si ce dernier devra restituer une partie des fréquences et payer un lourd tribut, l'Arcep récuse le lobbying intense de la concurrence qui voulait retarder cette échéance et concentrer les efforts sur les bandes 4G "officielles" 800 MHz et 2600 MHz.

Le troisième opérateur mobile obtient gain de cause en surfant sur la tendance à la déspécialisation des bandes de fréquences qui à terme ne seront plus consacrées à une technologie mobile en particulier, ce qui permet de dégager de nouvelles ressources spectrales rapidement.

Antennes-4g En obtenant ce droit dès 2013, Bouygues Telecom pourrait bien être le seul à pouvoir exploiter la bande 1800 MHz en 4G durant plusieurs trimestres et profiter de tous les avantages en terme de propagation du signal ou de sites déjà prêts quand les autres opérateurs doivent littéralement bâtir ou rebâtir un nouveau réseau.

Conséquence logique, cette perspective enthousiasme les investisseurs, faisant progresser le cours en bourse de Bouygues Telecom de 7% ce matin, à 23,94 €, alors que le marché est plutôt atone, voire en léger recul, tandis que France Telecom perd 1%, SFR presque 3% et que Free reste stable.

Ces opérateurs n'ont d'ailleurs pas tardé à se manifester, SFR "s'interroge[ant] sur l'existence d'une rupture de l'égalité entre opérateurs si cette décision venait à être mise en oeuvre" et se disant déjà prêt à riposter juridiquement si c'était le cas.

Orange n'est pas plus tendre et souligne la distorsion de concurrence créée par cette situation qui permet à Bouygues Telecom de déployer une couverture 4G à moindre frais. On peut déjà sans doute s'attendre à des recours pour freiner cette décision, au moins jusqu'à ce que ces opérateurs soient aussi en mesure d'en profiter.

Chez Bouygues Telecom, on a le triomphe modeste et on indique que l'on décidera de l'exploitation de cette bande dans les prochains jours, puisque l'opérateur dispose d'un mois pour se rétracter éventuellement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1226852
Une vraie république bananière, l'Etat et l'Arcep n'ont jamais rien compris aux télécoms ni voyant qu'un moyen de faire rentrer de l'argent dans les caisses.
Le #1227102
Et voilà pourquoi la bourse se porte si mal alors que le Dow Jones vole de record en record: comment attirer la confiance des investisseurs lorsque l'Etat, de par ses régulations toutes plus véreuses et arbitraires les unes que les autres, fait la pluie et le mauvais temps sur les cours ? Entre les décisions qui favorisent complètement une entreprise face à ses concurrents et les lois qui non contentes de changer souvent sont parfois rétroactives, ça donne juste pas envie...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]