Brevet : plainte contre Adobe, Apple, IBM, Microsoft...

Le par  |  0 commentaire(s)
us-patent

La société BetaNet porte plainte au Texas pour violation de brevet. Sur le banc des accusés, un peu moins d'une vingtaine d'entreprises parmi lesquelles Apple ou encore Microsoft.

us-patentSi la société BetaNet basée au Texas était jusqu'à présent relativement inconnue, elle vient de faire parler d'elle en ressortant du passé un brevet publié par le bureau américain USPTO au début des années 90.

Sur foi de ce brevet relatif à un système sécurisé pour l'activation à distance d'un logiciel installé sur un ordinateur, BetaNet a ratissé large en portant plainte contre pas moins de seize sociétés technologiques.

Sur le banc des accusés : Adobe, Apple, Arial Software, Autodesk, Carbonite, Corel, Kodak, IBM, Intuit, Microsoft, McAfee, Online Holdings, Oracle, Rockwell Automation, Rosetta Stone, SAP, Siemens et Sony.

Selon la plainte de BetaNet, le litige semble porter sur un système d'enregistrement où un fichier de recouvrement est transmis à des ordinateurs avec des données sans lesquelles un programme principal ne peut procéder à diverses opérations. Ces données sont également relatives à l'identification de la licence et au contrôle de cette dernière.

Dans la plainte, plusieurs applications sont pointées du doigt pour être liées d'une manière ou d'une autre à la violation supposée du brevet de BetaNet. Pour Microsoft, on retrouve des noms comme Office, OneCare, Windows Server ou encore Silverlight. Pour Apple : iTunes, Aperture, QuickTime, MobileMe.

Une nouvelle affaire, alors que de nombreuses autres du même genre sont en cours.

Complément d'information
  • Brevet logiciel : plainte contre Microsoft, Apple et Google
    Cygnus Systems, société de conseil américaine basée en Indiana, , vient d'engager un procès à l'encontre des trois grands du secteur informatique, Microsoft, Apple et Google. Le motif ? Une infraction à un brevet que la société ...
  • Nouvelle plainte contre l'iPhone pour violation de brevet
    Une fois de plus, l' iPhone fait l'objet d'une plainte pour violation de brevet. Cette fois, c'est la méthode d'accès e d'affichage de l'Internet mobile qui est en cause. Curieusement, seul le terminal d'Apple est visé.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]