Guerre des brevets : sale temps pour Samsung aux Pays-Bas

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Foss Patents
Samsung logo pro

la cour néerlandaise de La Haye a rendu une décision en faveur de l'injonction déposée par Apple contre les smartphones Galaxy de Samsung, avec blocage de la distribution possible à partir du 13 octobre.

Samsung Galaxy S2Dans une nouvelle décision relative à la bataille sur les brevets que se livrent les fabricants Apple et Samsung, la cour de La Haye ( Pays-Bas ) a répondu favorablement à l'injonction d' Apple demandant le blocage de la distribution des smartphones Samsung Galaxy S, Galaxy S2 et Galaxy Ace.

Elle estime que Samsung a bien exploité illégalement l'un des brevets mis en cause sur ses terminaux mobiles mais pas sur ses tablettes. Le brevet en question, numéroté 2 058 868 est relatif à une méthode de défilement et de gestion d'images. En revanche, les deux autres brevets soumis par Apple ne sont pas retenus.

Voilà qui place le groupe coréen devant un nouveau risque de voir certains de ses produits interdits de présence en Europe puisque la plainte concerne sa filiale de distribution dans toute la zone et que l'injonction sera effective à partir du 13 octobre prochain.


Tout n'est pas perdu mais Apple gagne une manche
Mais, comme le note le blogueur Florian Müller, la cour de La Haye avait jusqu'au 15 septembre pour rendre sa décision. En choisissant de le faire dès la fin du mois d'août, elle laisse un peu de temps à Samsung pour trouver éventuellement une parade et peut-être réorganiser sa chaîne de distribution en Europe.

Sachant que les smartphones incriminés font partie des modèles phares du fabricant coréen, le blocage de leur distribution en Europe serait fortement préjudiciable. Par ailleurs, Apple se voit renforcé dans ses attaques contre Android, même s'il doit être possible de contourner le brevet en question. Car au-delà de Samsung, c'est bien Android qui est visé, ou au moins l'un de ses composants.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #824211
C'est sur qu'en présentant 10 brevets et en s'en faisant invalider 9, Apple a fait la meilleur affaire de l'opération !
Surtout que le brevet incriminé ne résiste pas à une mise à jour, ne gênant en rien la chaine de fabrication ou la commercialisation du terminal ...
Pour paraphraser Pyrrhus, "encore 1 victoire comme ça et on aura tout perdu"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]