Canalys : Android possède 48% de part de marché mondiale

Le par  |  1 commentaire(s)
Logo Canalys

Au deuxième trimestre 2011, un smartphone écoulé sur deux était un terminal Android, indique le cabinet d'études Canalys.

Logo CanalysSi Android est la cible principale des guerres de brevets se jouant entre fabricants, c'est aussi que la plate-forme est désormais largement dominante sur le marché. Le cabinet d'études Canalys indique que des 107,7 millions de smartphones écoulés durant le deuxième trimestre 2011, Android possédait une part de marché de 48% et accroît ainsi un peu plus sa domination sur le secteur.

Avec 51,9 millions de terminaux Android livrés, sa croissance en volume est de 379% sur un an grâce au soutien de nombreux fabricants et à un attrait particulier dans certains pays. En Corée du Sud, la part de marché en tant que plate-forme est ainsi de 85%, et de 71% à Taiwan.


Apple premier fabricant mondial de smartphones
L'autre grand succès du trimestre est celui d' iOS d' Apple, dont l' iPhone s'est écoulé à plus de 20 millions d'unités, sur la base d'un unique fabricant, qui devient de fait le premier fabricant mondial de smartphones, Nokia ayant connu une baisse de forme associée à sa transition vers Windows Phone.

Samsung ne doit pas être loin de ce statut mais le fabricant a décidé de ne pas fournir de valeur précise ce trimestre, tout à son conflit avec Apple sur la propriété intellectuelle. Cependant, les analystes de Canalys estiment que le groupe coréen n'a pas totalement profité de la chute de Nokia, alors qu'il est le mieux placé pour le faire, et principalement sur les marchés émergents.

Il n'en reste pas moins le premier fabricant de smartphones Android. Canalys le crédite d'un volume de 17 millions d'unités livrées ce trimestre, grâce au succès d' Android mais aussi à celui de Bada OS, sa propre plate-forme qui complète le milieu et l'entrée de gamme.


Nokia dans l'expectative, RIM victime d'une vision trop US-centric
Quant à Nokia, le soutien à Symbian a volé en éclats dans les marchés matures chez les opérateurs mobiles, conduisant à un recul rapide des volumes mais le fabricant finlandais résiste plutôt bien sur les marchés émergents, et surtout le bloc à forte croissance des BRIC ( Brésil, Russie, Inde, Chine ).

Malheureusement, il faudra du temps avant de voir émerger la stratégie Windows Phone, en collaboration avec Microsoft. La plate-forme du groupe de Redmond en a d'ailleurs tout aussi désespérément besoin, ne représentant qu'un volume de 1,5 million d'unités ( 1% de part de marché ) au deuxième trimestre.

Enfin, Canalys confirme un recul de Research in Motion, fabricant des BlackBerry, aux Etats-Unis, mais en garde contre une vision négative issue de la presse nord-américaine : RIM est en progression sur les marchés internationaux (+ 11% sur un an ), et particulièrement les marchés émergents.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #814451
La "guerre des brevets" ne concerne que les USA, les smartphones sont un indicateurs de la réalité du déclin des USA. Le couplet sur Windows Phone commence à virer au grotesque, avec 1% de part de marché, paix à ses cendres.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]