Canalys : les opérateurs aiment les netbooks (et vice versa)

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia Booklet 3G netbook logo pro

Le cabinet d'études Canalys revient sur le succès des netbooks, jeune catégorie qui a aidé le marché du PC à ne pas s'effondrer durant la crise économique et pour laquelle l'accès à la 3G via des partenariats opérateurs crée une synergie modifiant le paysage du marché des ordinateurs.

Logo CanalysBien qu'apparus seulement depuis le début 2008 avec la gamme Eee PC d' Asus, les netbooks ont modifié la perception du marché des ordinateurs en proposant des machines peu puissantes à bas coût.

Fabricant et éditeurs d' OS ont dû s'adapter rapidement à cet engouement et il aura fallu moins d'un an pour voir fleurir les netbooks. Si Linux semblait taillé pour ce type d'appareil, Microsoft a rapidement réagi et redonné des couleurs à son système Windows XP pour conquérir avec succès ce marché.

Le faible prix des netbooks a atténué la baisse des ventes de PC liée à la crise économique mondiale même si la confusion a été largement entretenue sur la réalité de leur usage ( surf Internet et messagerie, essentiellement ) auprès du grand public.


L'atout de la mobilité
Mais le format compact des netbooks a également autorisé une autre avancée, celle d'une mobilité retrouvée. Et si les premiers appareils n'offraient qu'une autonomie médiocre, les choses ont commencé à changer avec l'arrivée du processeur Intel Atom ( et de ses alternatives ) et l'intégration de batteries 6 cellules, permettant de fournir des autonomies dépassant les 5 heures d'utilisation.

Cet aspect a permis aux fabricants de netbooks et aux opérateurs mobiles de se rapprocher pour promouvoir les usages data 3G, avec d'intéressantes subventions sur les appareils en échange de la souscription d'un forfait.

Tim Coulling, analyste chez Canalys, explique cette tendance :

" Notre dernière étude montre que, au mois d'août, en Europe, les quatre fabricants de PC ayant noué le plus d'accords avec les opérateurs sont Samsung, Asus, HP et Acer. La vraie surprise vient de la rapidité avec laquelle les sociétés coréennes ont su développer leur activité mobile, en vendant des netbooks aux opérateurs - les netbooks LG étant très présents aussi sur les principaux marchés.

Samsung a obtenu un joli succès avec son modèle NC10, notamment grâce à son clavier confortable et l'autonomie étendue procurée par sa batterie. Tout d'un coup, Samsung devient un acteur de poids dans le monde du PC - il possède des accords avec la moitié des opérateurs commercialisant des netbooks. Pendant ce temps, les principaux fabricants d'ordinateurs portables - comme Lenovo, Fujitsu, Sony et Toshiba - ont été lents à reconnaître l'évolution rapide du marché et l'ensemble du groupe n'a signé dans son ensemble qu'avec moins de 10 opérateurs. "

Les opérateurs mobiles jouent donc un rôle clé dans le dynamisme du marché des netbooks en apportant le support marketing en plus du canal de distribution privilégié, rendant ceux qui n'ont pas d'accords avec eux encore moins visibles. En retour, ils peuvent générer des revenus en mettant en avant les usages data mobiles sur leur réseau.


A emporter partout avec soi

Selon Canalys, il s'est écoulé 13,5 millions de netbooks dans le monde au premier semestre 2009 et plus de 50 opérateurs en distribuent. Si HP dispose du plus grand nombre d'accords, il est rejoint par Samsung grâce à son NC10.

Par une enquête réalisée auprès de 3 000 consommateurs européens, le cabinet d'études confirme le rôle de machine secondaire joué par les netbooks, loin de son but initial qui était de faire découvrir l'informatique à des personnes peu familières avec ce domaine.

Les netbooks seraient aussi trois fois plus susceptibles d'être utilisés dans le lieux publics que des ordinateurs portables, et plus de 45% des utilisateurs affirment l'emporter avec eux en vacances.

Et si l'Europe a été la région la plus rapide à organiser son marché entre fabricants et opérateurs, la zone Asie-Pacifique revient fort dans la course, les accords de distribution se multipliant sur les marchés locaux.

Nokia Booklet 3G 01Cela aboutit à des offres de netbooks à des prix compris entre 100 et 200 €, assortis de forfaits data mensuels en Europe ou de formules prépayées, préférées en Asie. Canalys note qu' Apple reste l'un des rares fabricants d'ordinateurs à ne pas s'être lancé dans la bataille, préférant se concentrer sur l' iPhone pour les accords opérateurs et ses propres canaux de distribution pour ses Mac.

Nokia, au contraire, vient d'annoncer son arrivée sur le marché avec le Booklet 3G, un netbook avec connectivité 3G embarquée et sous Windows 7 mais positionné sur une gamme de prix plus élevée que la moyenne. Les subventions opérateurs, avec lesquels il est déjà très lié via ses téléphones portables, seront donc les bienvenues pour en faciliter la vente mais l'appareil devrait tout de même conserver un prix au-dessus du lot.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]