Canalys : +886% de livraisons de smartphones Android

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Canalys

Au deuxième trimestre 2010, Nokia, avec un volume de 23,8 millions d'unités, n'a jamais autant écoulé de smartphones mais la concurrence continue de se durcir, notamment du côté d'Android.

Logo CanalysLe cabinet d'études Canalys revient sur les ventes du segment des smartphones au deuxième trimestre 2010, notant le rôle toujours dominant du finlandais Nokia avec presque 24 millions de terminaux écoulés et une part de marché de 38% ( Nokia l'a évaluée à 41% lors de la présentation de ses résultats financiers ).

Mais les analystes notent que pour impressionnante qu'elle soit, cette croissance du leader est inférieure à celle du marché mondial, évaluée à 64%. Et ce sont les concurrents qui en profitent le plus. Les livraisons de smartphones Blackberry ont progressé de 41%, permettant à son fabricant, Research in Motion, de consolider son deuxième rang mondial, avec 18% de part de marché.

Apple, malgré le tintamarre autour du lancement de l' iPhone 4, s'assure une croissance des ses livraisons de 61%, pour une part de marché de 13%. Dans le cas d' Android, soutenu par plusieurs fabricants simultanément, c'est le constat de son adoption massive qui est fait puisque l'ensemble des livraisons des différentes marques conduit à une croissance de 886% sur un an.

Certes, Android part de bas, expliquant une telle valeur, mais l'OS de Google est maintenant une plate-forme en train de s'affirmer très rapidement, avec un grand nombre de modèles lancés sur le marché.


Montée d'Android en Asie aussi
Pivot de la stratégie de certains fabricants et soutien des plus grands opérateurs lui assurent une forte visibilité qui commence à payer auprès des consommateurs, d'autant que les modèles les plus hauts en gamme commencent à avoir une identité propre.

C'est aux Etats-Unis que le marché des smartphones progresse le plus vite ( +41%, et comptant pour 23% du marché mondial ) et c'est là aussi qu' Android rencontre son plus vif succès. Mais la zone Asie-Pacifique pourrait se révéler le prochain gros relais de croissance pour la plate-forme mobile de Google, notamment en Chine sous l'impulsion de l'opérateur China Mobile qui en a dérivé un OS spécifique, baptisé OMS ( Open Mobile Terminal ).

Sans compter la présence plus marquée de HTC, grand pourvoyeur de smartphones Android, ces prochains trimestres en Chine, grâce à des accords signés avec des partenaires locaux. Ces différentes stratégies devraient conduire le segment des smartphones à représenter 27% de l'ensemble des ventes de mobiles dans le monde d'ici 2013.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]