Cash Investigation : quand Apple prend la mouche

Le par  |  28 commentaire(s)
iPhone 6S

Dans le dernier volet de son magazine, Elise Lucet aborde la question d'Apple et de son influence sur la hausse des prix dans la téléphonie mobile en France. Un sujet difficile à avaler pour le géant américain.

Dans Cash Investigation, Elise Lucet, journaliste de France 2 s'est récemment intéressée à l'arrivée d'Apple sur le marché de la téléphonie, et plus précisément son impact sur le marché Français.

C'est alors une partie de la mécanique d'Apple, sa stratégie commerciale parfois agressive qui est pointée du doigt. On rappelle ainsi qu'à sa sortie, le premier iPhone était proposé en exclusivité avec certains opérateurs, qui en profitaient alors pour imposer des forfaits " spécial iPhone" intégrant de la Data pour prendre en compte les besoins de mises à jour et de communications entre les serveurs d'Apple et les smartphones.

Ces contrats ont été négociés à prix d'or auprès des opérateurs. Désormais, il n'y a plus véritablement d'exclusivité, mais cela n'implique pas pour autant l'absence totale de contrats entre les opérateurs et Apple. Des contrats qualifiés par la journaliste de " secret défense" et qui débouchent automatiquement sur une hausse du prix des forfaits mobiles.

Ainsi, selon "Cash Investigation", Apple obligerait les "opérateurs français à privilégier les iPhones et les produits Apple au détriment de ceux des concurrents. Même les pubs à la télé sont payées par les opérateurs. Un diktat qui leur coûte très cher : 10 millions d'euros pour SFR, par exemple. Et à la fin, ce sont tous les abonnés qui paient la facture, même ceux qui ne possèdent pas d'appareil de la marque américaine."

iPhone 6S Rose Gold

Les opérateurs seraient ainsi prêts à tout pour conserver l'iphone ( et dans des stocks suffisants), à leur catalogue. Depuis sa première version, l'iPhone a toujours réussi à faire vendre des forfaits plus chers, à renfort de smartphone subventionné. Pour les opérateurs, le produit est un véritable atout qui fait vendre et consommer, mais il faut mettre la main à la poche, et au final, ce sont les consommateurs qui trinquent.

Le magazine s'arrête également sur la participation financière des opérateurs aux campagnes de publicité d'Apple. Ainsi, Apple se sert des opérateurs pour financer une grande partie de ses campagnes publicitaires. Globalement, Apple déploie très peu de spots ou visuels ne proposant que ses produits, ils sont dans la plupart des cas associés aux logos des opérateurs du pays ciblé.

Une situation étouffante pour les opérateurs qui tend toutefois à changer, puisque ces derniers hésitent de plus en plus à subventionner les produits Apple vendus toujours plus cher. Apple de son côté a déjà envisagé la solution, puisqu'il est possible d'accéder à un financement à crédit directement sur son site et dans ses Apple Store pour acquérir le dernier smartphone à la mode.

Apple vexé par les remarques et l'enquête se réfugie derrière le fait que depuis le lancement de son tout premier modèle d'iPhone en 2007, le prix des forfaits mobiles en France n'a fait que chuter. Une remarque qui n'a pas lieu d'être tant les deux facteurs sont éloignés : la baisse de prix des abonnements est liée à l'arrivée de Free Mobile et plus globalement de la démocratisation des offres SIM Only, justement proposés sans smartphone...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1862647
Le discourt d'Apple est à gerber, comme d'hab
Le #1862649
Et dire qu'il y'a des gens qui soutiennent la firme, qui achètent ses produits ou qui s'imaginent avoir mieux que les autres
Le #1862651
y'a pas qu'un ver dans la pomme apparemment.....


Le #1862652
Moi je trouve que la stratégie commercial d'Apple est parfaite; Ils font des milliers de milliards $$$, et ils gardent leurs produit hors de ma portée.
Le #1862655
En fait, qui est le plus idiot dans l'affaire ?
Apple qui se joue de tous, ou le client qui fonce tête baissée en croyant décrocher le produit du siècle ?

Tant que les moutons suivent .... pourquoi Apple se priverait ...???
Le #1862657
DeepBlueOcean a écrit :

En fait, qui est le plus idiot dans l'affaire ?
Apple qui se joue de tous, ou le client qui fonce tête baissée en croyant décrocher le produit du siècle ?

Tant que les moutons suivent .... pourquoi Apple se priverait ...???


Think Different ==> As we think
:sheep: Serait peut-être temps de faire du méchoui
Le #1862662
Les produits Apple sont d'assez bonnes qualité il ne faut pas pousser.
maintenant les prix pratiqués c'est autre histoire.
Leur produits sont bien-sur vendu bien plus cher que leurs valeurs matériels réels.
mais ils vendent aussi et surtout l'image qui vas avec.
Luxe, high tech...
De la même manière que le Nike, addidas et autre reebok.
Je ne suis pas client chez eux car en tant que consommateur éclairé je sais ce que j’ai besoin et ce que j'ai besoin d'acheter l'image je laisse ça aux GEEK™(les faux adeptes high tech que les publicitaires aiment tant qui achètent n'importe quoi du moment que c'est nouveau)



Le #1862671
On remerciera FREE de briser les vœux d'APPLE. On ne marche pas sur les pieds de FREE.
Les autres opérateurs s'en mordent les doigts... Comme des cons...
Le #1862680
Chez Danone on doit avoir du mal a mastiquer aussi, en tout cas pour moi après plus de produits Nestlé dans mon caddy ce sera plus de produit Danone non plus
Le #1862687
iFlo59 a écrit :

On remerciera FREE de briser les vœux d'APPLE. On ne marche pas sur les pieds de FREE.
Les autres opérateurs s'en mordent les doigts... Comme des cons...


Je crois que la france entière, à chaque fois qu'elle paye sa facture mobile, devrait remercier Free de toute façon (client ou non).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]