China Mobile rêve déjà de l'après-3G avec TD-LTE

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Unstrung
China Mobile logo

La 3G n'est pas encore d'actualité en Chine, mais le principal opérateur du pays envisage déjà très sérieusement un déploiement LTE dans une version compatible avec le standard 3G chinois TD-SCDMA.

China Mobile logoLa 3G reste toujours le serpent de mer de la Chine, et le président de China Mobile, principal opérateur du pays, reconnaissait récemment les incertitudes liées à l'immaturité de la norme 3G purement chinoise, le TD-SCDMA.

Si un pilote à grande échelle est déjà en place, il faudra encore du temps avant que les premiers réseaux commerciaux soient mis en service. Pourtant, China Mobile s'intéresse déjà à l'après-3G, qui pourrait prendre la forme du TD-LTE ( Time Division - Long Term Evolution ), variante de la norme LTE en cours de développement, qui correspond au FDD LTE ( FDD pour Frequency Division Duplex ).

L'intérêt pour China Mobile est que le TD-LTE sera rétrocompatible avec le TD-SCDMA mais aussi avec les réseaux LTE hors de Chine ( les futurs réseaux seront compatibles TDD et FDD ). L'opérateur semble mettre la pression sur les fournisseurs pour pouvoir passer rapidement aux phases expérimentales.


Rattraper son retard en sautant des étapes
L'idée serait donc de proposer très rapidement du TD-LTE sur son réseau TD-SCDMA, ce qui lui permettrait de combler son retard en termes de performances et de débits dans un délai court. Les 600 millions d'abonnés mobiles chinois ( dont plus de 400 millions utilisent le réseau China Mobile ) sont cantonnés au mieux au débit EDGE mais ils pourraient passer ainsi très vite aux débits de LTE, soit 100 Mbps.

Le seul problème est que le développement du TD-LTE est en retard par rapport au FDD-LTE, ce qui va se traduire par un déploiement plus tardif. Les premiers terminaux ne sont pas attendus avant mi-2010. China Mobile a rejoint l'initiative LTE / SAE, qui se charge de finaliser les aspects techniques de LTE, pour pousser justement la variante TD-LTE et s'assurer de sa compatibilité avec le FDD-LTE.

Certains équipementiers, comme Ericsson, proposent déjà des éléments de réseau cellulaire compatibles avec les deux variantes TDD et FDD de LTE. Avec le TD-LTE, China Mobile pourrait donc limiter la phase d'exploitation de la 3G au minimum et rattraper son retard par rapport à l'Europe et aux Etats-Unis avec des débits bien plus intéressants pour déployer des services mobiles générateurs de revenus.

Les réseaux de télécommunications font partie des domaines stratégiques dans lesquels le gouvernement chinois est prêt à investir lourdement. Plusieurs milliards d'euros sont déjà en jeu dans des projets de réseaux sans fil à très haut débit.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]