Chine : le smog devient un problème de sécurité nationale

Le par  |  11 commentaire(s) Source : The Verge
Chine smog

La Chine souffre régulièrement de fortes vagues de pollution de l'air, et au-delà d'une question d'impact écologique ou de santé publique, c'est la sécurité des citoyens des villes qui est directement impactée par le Smog.

Le Smog, ce brouillard persistant de pollution place régulièrement une partie de la population chinoise à l'arrêt. Selon les pics de pollution, les écoles sont fermées, et les habitants des zones les plus touchées, invités à rester chez eux pour éviter de développer des maladies respiratoires.

pékin 1 Le gouvernement semble néanmoins actuellement se préoccuper d'un nouveau problème, puisque le Smog représente aujourd'hui une question de sécurité nationale.

Les réseaux de surveillance des plus grandes villes Chinoises sont ainsi régulièrement rendus inefficaces par ce brouillard à couper au couteau. Le South China Morning Post rapporte ainsi que plus de 20 millions de caméras de surveillances installées dans le Pays seraient totalement inutiles lors des plus forts épisodes de pollution.

Les caméras seraient dans la plupart des cas incapables de percer le voile de pollution et seraient tout simplement aveugles pendant ces pics. Pire encore, il n'est pas envisageable de les remplacer par des caméras infrarouges puisque la nature même du voile de pollution ne permettrait de toute façon pas d'accéder à quelque image qu'il soit.

Le problème est suffisamment important pour que les autorités rapportent leur crainte vis-à-vis d'une recrudescence des activités criminelles tirant spécifiquement profit de la situation. Une crainte partagée par le gouvernement qui, contre toute attente, envisage des solutions, mais aucune visant à combattre directement la source du problème.

Le gouvernement chinois a ainsi lancé deux programmes de recherche visant à la conception de nouvelles caméras capables de voir au travers de ces nuages de pollution. Des programmes à court terme qui devraient proposer des solutions d'ici 4 ans.

Selon les scientifiques, la tâche ne sera toutefois pas facile, les particules aérosols constituant le smog étant bien différentes des particules d'eau du brouillard, il faudra beaucoup de travail pour réussir à développer une technologie permettant de transpercer pour accéder à une image utilisable.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1550952
Haha, la Chine est vraiment géniale. Quel bon élève!

En effet, règle numéro 1 d'un bon gouvernement: Absolument éviter la source d'un problème, même si elle est évidente. Si ça peut éviter d'avoir à admettre une erreur, alors ne même pas envisager une étude dessus!
Le #1550992
"C'est pas du smog ! c'est du snob fog !"
Le #1551002
La Chine devient une démocratie, puisque la population peut librement crever en assistant à la lutte entre le lobby du flicage contre le lobby du poison. Comme quoi notre modèle s'impose partout.
Le #1551022
Si l'occident n'avait pas délocalisé toutes ses usines polluantes (et les autres) en Chine, nous n'en serions pas là!


Le #1551112
La santé on s'en fout. Par contre la surveillance...
Le #1551232
frenchcat a écrit :

Si l'occident n'avait pas délocalisé toutes ses usines polluantes (et les autres) en Chine, nous n'en serions pas là!


Je te propose un calcul :

Pollution des usines europeennes en chine =

Nombres de voitures en circulation en chine mulitplié par le rejet de Co2 moyen =


Avec des chiffres précis on peut pointer du doigt.
Personne n'a d'excuse, mais le reste du monde n'est pas le seul coupable.
Le #1551242
"des solutions, mais aucune visant à combattre directement la source du problème."

Incroyable...
Le #1551402
J'aime bien la logique personnellement.
Des gens qui sont soumis à des maladies respiratoires ? Oh, restez chez vous sinon tant pis pour vous, crevez, on s'en fout.
Quoi ? On a 20 caméras qui ne marchent pas ? Vite, mesures radicales, il faut résoudre ce problème !

Plus je lis d'articles sur ce pays et plus je trouve son gouvernement à gerber
Le #1551652
"Si l'occident n'avait pas délocalisé toutes ses usines polluantes (et les autres) en Chine, nous n'en serions pas là!"

Ben voyons, tellement pratique d'absoudre le vrai coupable, à savoir les politiques chinois en culpabilisant pour la xxxxxx fois l'occident qui a le dos large...
Le #1552022
Bien sûr que l’on est tous responsable ! C’est notre mode de consommation qui fait que l’on cherche le meilleur produit au meilleur prix qui a créé cette situation. Il faut bien être conscient que produire dans une usine aux normes anti-pollution européennes, mais aussi avec les contraintes salariales et fiscales de nos pays « évolué »ça a un cout et vos petits produits ne seront pas au même prix !!!! Et là j’aimerai bien voir la tête de ceux qui ont postés et criés au scandale devant une étiquette 30% plus chère …
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]