Microsoft BPOS : panne dans le Cloud, Google rassure

Le par  |  0 commentaire(s)
cloud computing logo pro

Aux États-Unis, Business Productivity Online Suite de Microsoft a répondu aux abonnés absents pendant trois heures. Gênant pour Microsoft qui va lancer Office 365, mais même Google est d'avis que la fiabilité sera plus au rendez-vous avec cette évolution.

cloud computing logo proBPOS de Microsoft est une offre de services en ligne à destination des entreprises. Elle s'articule autour d'une utilisation dans le Cloud de SharePoint Online, Exchange Online et Lync Online pour les communications unifiées.

Perçu comme le principal concurrent de Google Apps, BPOS est pointé du doigt depuis plusieurs mois pour la survenue de plusieurs problèmes techniques comme en décembre dernier par exemple ( voir notre actualité ).  Mercredi 22 juin, BPOS a connu un nouveau problème qui a conduit aux États-Unis à une indisponibilité pendant près de 3 heures.

La cause de la panne est liée à des soucis d'équipements réseaux dans un centre de données. Tous les services ont été restaurés après identification et résolution du problème, et Microsoft a présenté ses excuses à ses clients.

Office-365Une simple panne d'accès vaut mieux qu'une perte de données, mais elle intervient à un mauvais moment pour Microsoft. La firme de Redmond doit en effet prochainement lancer Office 365, une évolution de BPOS. Actuellement en version bêta publique, Office 365 sera vraisemblablement officialisé le 28 juin 2011.

Voilà qui pourrait donc refroidir quelques ardeurs, mais Microsoft assure que Office 365 fournira un service beaucoup plus stable. Ce qui d'une certaine manière est aussi l'aveu de couacs avec BPOS.

Interrogé par le San Francisco Chronicle, Rajen Sheth, le responsable Google Apps, estime que la stratégie cloud computing de Microsoft a péché par le passé. Néanmoins, il reconnaît que Microsoft est reparti de zéro avec Office 365 afin d'adopter une version véritablement multitenant ( ou multilocataire ) pour plus de fiabilité. " Le service et les données sous-jacentes sont automatiquement distribués à travers des milliers de machines physiques ".

" En d'autres mots, Microsoft est en parfait accord avec Google - l'architecture multitenant est une meilleure solution. Il a juste fallu un peu plus de temps à Microsoft pour y aller ", écrit le San Francisco Chronicle.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]